En Belgique, un joueur de foot a été accusé à tort de vol dans un H&M

"Tu trouves des étiquettes dans le magasin, tu vois un black, tu appelles la police. C'est scandaleux."

Dieumerci Ndongala, ailier de Genk en Belgique, venait tranquillement d'acheter des affaires "pour ses petits" au H&M de Vilvorde, toujours en Belgique, quand, en sortant du magasin, il se fait interpeller par des policiers. Ils l'accusent alors d'avoir volé des choses dans le magasin, et le footballeur, au moment des explications, se met calmement à filmer la scène pour raconter ce qu'il se passe à ses followers. 

Publicité

Plus tard, toujours dans sa story sur Instagram, il explique alors ce qu'il s'est passé : une caissière, qui le soupçonnait d'avoir volé des produits après avoir retrouvé des étiquettes partout dans la magasin, a appelé la police pour le cueillir à la sortie de la boutique. Un scandale pour Ndongala, qui se dit victime de stigmatisation après que la vendeuse a dénoncé à la police un "black afro avec des tresses" :  

"J'en veux même pas à la police mais j'en veux à la femme de H&M, sans preuve ni rien du tout : tu trouves des étiquettes dans le magasin, tu vois un black, tu appelles la police. C'est scandaleux."

Le joueur demande ensuite de l'aide à ses followers :

Publicité

"Ceux qui s'y connaissent un peu, dites-moi si je peux porter plainte. Ils m'ont mis grave la honte devant tout le monde, on va pas laisser passer ça." 

Sur Twitter, H&M a, le lendemain des faits, expliqué avoir contacté le joueur pour s'excuser, sauf que selon lui, personne ne l'a contacté.

Publicité

Par Lucie Bacon, publié le 13/09/2019

Copié

Pour vous :