LYON, FRANCE – JULY 07: Carli Lloyd of the USA lifts the FIFA Women’s World Cup Trophy following her team’s victory in the 2019 FIFA Women’s World Cup France Final match between The United States of America and The Netherlands at Stade de Lyon on July 07, 2019 in Lyon, France. (Photo by Maddie Meyer – FIFA/FIFA via Getty Images)

Les championnes du monde américaines désignées athlètes de l'année par le magazine Time

Et un titre de plus pour les Américaines.

Après Sports Illustrated qui a fait de Megan Rapinoe la sportive de l'année, le foot féminin est de nouveau à l'honneur, dans le Time cette fois-ci. Le célèbre magazine a publié ce mercredi sa liste des personnalités de l'année, et pour l'athlète de 2019 la rédaction a pris le parti de récompenser non pas une joueuse mais toute la sélection américaine, sacrée championne du monde en juillet dernier.

Un choix qui s'explique pour le Time par le changement de dimension pris par l'équipe nationale féminine sur le dernier mondial. Outre son ultra domination sur le terrain cet été, l'équipe a aussi fait parler d'elle pour son engagement en dehors, notamment sur la question des salaires. Le 8 mars dernier (date de la journée internationale pour le droit des femmes), les joueuses ont porté plainte contre leur propre fédération pour discrimination sexiste.

Publicité

Et cinq mois après son sacre à Lyon, l'impact de la sélection américaine sur la vie de nombreux américains est encore palpable aujourd'hui, écrit le Time

"Ça fait plus de 5 mois depuis que l'équipe nationale américaine a remporté la Coupe du monde, et il n'y a pratiquement pas un jour qui passe sans que des inconnus en parlent à Megan Rapinoe. Une jeune fille dans un camp de foot. Un jeune homme à l'aéroport. Les parents du monde entier via les réseaux sociaux. Qu'importe qui ou où, le sujet est toujours le même : comment une équipe a changé une vie."

Publicité

À leur retour de France, les joueuses ont été accueillies et adulées par des milliers de personnes dans les rues de Manhattan. Un vrai tournant dans la perception qu'ont les Américains de leurs meilleures joueuses de foot.

Par Abdallah Soidri, publié le 11/12/2019

Pour vous :