AC Milan’s Swedish forward Zlatan Ibrahimovic (L) celebrates after scoring the penalty kick during the seria A match Inter against Milan, on May 6, 2012 in San Siro stadium in Milan . AFP PHOTO / OLIVIER MORIN / AFP PHOTO / OLIVIER MORIN

Zlatan Ibrahimovic et l'Italie se retrouvent enfin lors de l'UEFA EURO 2016™

Alors que la Suède et l'Italie vont se disputer un match très intéressant à 15h, les retrouvailles de Zlatan avec les Italiens font beaucoup parler. Retour sur cette longue histoire d'amour.

L'Italie est le pays où la carrière de Zlatan Ibrahimovic a véritablement explosé. Après ses coups d'éclat à Malmö et à l'Ajax (on se souvient de son but maradonesque), c'est véritablement grâce au Calcio qu'il devient un buteur d'exception. Zlatan débarquera à la Juventus Turin en 2004, et se confrontera à la rude concurrence des Alessandro Del Piero et autres David Trezeguet. Résulat : 16 buts en 2004/2005, 10 l'année suivante avec un Scudetto au bout. On peut donc dire que l'adaptation du géant suédois a été rapide, mais ce n'est qu'un début.

Zlatan à san Siro, en mai 2012 (Photo AFP / Olivier Morin)

Zlatan à san Siro, en mai 2012 (Photo AFP / Olivier Morin)

Publicité

En effet, c'est véritablement à l'Inter Milan qu'il va donner la pleine mesure à son talent. Depuis son arrivée en 2006, le club du stade Giuseppe Meazza va raffler 5 Scudetti consécutifs sous les ordres de Roberto Mancini puis José Mourinho. On se souvient notamment de la saison 2007/2008, où il revient de blessure lors du match face à Parme. Alors que le titre était promis à la Roma, Ibra rentre, marque un doublé et offre le titre aux Nerazurri ! Lors de la saison suivante, il bat son record en inscrivant 25 buts en 35 matches de Serie A, et obtient son premier titre de capocannoniere.

La passe de trois

Son gabarit impressionnant et ses buts spectaculaires l'inscrivent définitivement dans la légende, malgré le gros point noir au sujet des ses performances sur la scène européenne. On peut citer sa fameux aile de pigeon face à Bologne, sa demi-volée géniale de 40m avec le Milan AC face à Lecce et sa talonnade lors de son dernier match à l'Inter face à Atalanta.

Son échec au Barça lors de la cuvée 2009/2010 le fera revenir évidemment en Italie, plus exactement au Milan AC. Une nouvelle occasion pour lui de gagner un nouveau Scudetto sous les ordres de Massimo Allegri. En 2012, il aurait pu même en glaner un septième au terme d'une saison époustouflante sur le plan personnel (33 buts dont 28 en championnat). Ibra peut tout de même se targuer d'avoir réussi à s'imposer au sein des trois plus gros clubs du Calcio avant de partir au PSG. Rien que ça !

Publicité

Le passage en Italie de Zlatan a laissé définitivement des traces avec ses titres, ses buts et ses polémiques bien sûr. C'est pourquoi ces retrouvailles lors de cet Euro promettent, surtout quand on se remémore son aile de pigeon (encore) face à la même Squadra Azzura lors de l'Euro 2004.

Ses anciens coéquipiers Gigi Buffon et Giorgio Chiellini l'attendent de pied de ferme. Rendez-vous à 15h pour ce choc du groupe E.

Publicité

A relire : Pourquoi l’Italie va aller loin à l’UEFA EURO 2016™

Par Wallid Addigue, publié le 17/06/2016

Copié

Pour vous :