Vercoutre, Féret, Benzema... Les onze meilleurs Français du week-end #12

Comme on imagine que Didier Deschamps n’a pas le temps de mater tous les matches tous les week-ends, on a décidé de l’aider en faisant chaque semaine notre onze type 100% français.

Lors des dernières semaines, les tauliers de l'Équipe de France étaient souvent présents dans nos onze du week-end. Aujourd'hui on met fin à cette habitude avec une équipe totalement inédite, qui respire la Ligue 1.

XI

Publicité

Caen peut dire merci à Rémy Vercoutre pour son succès du week-end contre Nice. Le gardien vétéran a été excellent pour préserver sa cage inviolée, réalisant notamment deux arrêts de grande classe face à Ben Arfa et Mendy. Devant lui, une défense 100% Ligue 1. Buteur face à l'OM, Sébastien Corchia est aligné à droite, accompagné par une charnière Romain Thomas - Daniel Congré, tous deux impeccables dans les succès de leurs équipes ce week-end.

Pour compléter cette défense, un revenant : Franck Tabanou. Très bon contre le PSG, il a fait ce qu'il fallait pour limiter l'influence de Di Maria, en plus d'apporter sur le plan offensif (3 tirs, 58 ballons touchés) : chapeau.

Au milieu, on continue sur l'influence Ligue 1. Impossible de ne pas mettre Bryan Dabo dans ce onze, auteur d'un doublé avec Montpellier ce week-end, ainsi que Yann Jouffre qui a délivré deux passes décisives lors du succès de Lorient face à Reims. A la baguette de ce milieu : Julien "Magic" Féret. Virevoltant face à Nice, on a l'impression que le milieu caennais pourrait continuer à jouer à ce niveau jusqu'à 58 ans. On aurait aussi pu mettre Paul Pogba, buteur et auteur d'un geste génial avec la Juventus, mais on en a marre de le titulariser chaque week-end. Faut laisser la place aux autres Paulo.

Publicité

Publicité

Vous nous attendiez peut-être sur une attaque également 100% L1. Raté. On est allés voir ailleurs en Europe, afin de ne pas faire de jaloux. Buteur avec Bologne, Anthony Mounier intègre notre onze, tout comme M'Baye Niang qui a marqué pour le Milan AC dans le grand derby face à l'Inter. Karim Benzema est à la pointe de notre attaque pour la troisième semaine consécutive. Face à l'Espanyol, l'attaquant français avait déjà marqué un but et provoqué un pénalty au bout d'un quart d'heure. Karim n'a vraiment plus le temps.

Publicité

Par Julien Choquet, publié le 02/02/2016

Copié

Pour vous :