Ruffier, Pogba, Dembele... les onze meilleurs Français du week-end #8

Comme on imagine que Didier Deschamps n’a pas le temps de mater tous les matches tous les week-ends, on a décidé de l’aider en faisant chaque semaine notre onze type 100% français.

Si la semaine dernière les tauliers ont répondu présents, l'équipe de ce week-end rend surtout hommage aux petits nouveaux. Entre le Gazélec Ajaccio, Rennes et Cologne, Deschamps a du choix concernant les outsiders.

11 DU WEEKEND_21_12_2015_texte

Publicité

Au niveau de la défense, on a pioché chez les Stéphanois. Stéphane Ruffier dans les buts, accompagné d'une défense centrale Loïc Perrin - Jérémie Bréchet. Homme du match face à Angers, Perrin a de nouveau prouvé qu'il était l'un des meilleurs centraux du championnat. Bréchet a lui tenu en laisse ses anciens coéquipiers lyonnais, bloquant notamment trois tirs adverses. Sur l'aile droite, un ancien Stéphanois : Kurt Zouma. Très solide face à Sunderland, il continue d'impressionner du côté de Stamford Bridge. Et que dire de Patrice Evra. Du haut de ses 34 ans, il continue sur sa belle lancée, délivrant à nouveau une passe décisive face à Carpi ce week-end.

Son coéquipier Paul Pogba a beaucoup fait parler de lui. Grâce à son but tout d'abord, mais aussi grâce à la célébration qui a suivi #UltimoFlow.

Publicité

À ses côtés, deux adversaires du week-end : l'Ajaccien David Ducourtioux, et le Lyonnais Clément Grenier. Sans réaliser un grand match, le milieu de l'OL a marqué son premier but depuis son retour à la compétition, et cela mérite bien un petit hommage. Ducourtioux s'est lui baladé face aux milieux lyonnais, étant notamment très bon à la récupération (9 ballons récupérés).

Devant, un trio de buteur. Le jeune Ousmane Dembelé a été le meilleur Rennais lors du derby breton face à Guingamp, marquant un but et offrant une passe décisive à Giovanni Sio. Anthony Martial a de nouveau été l'un des rares Mancuniens à proposer quelque chose face à Norwich, étant récompensé par un but peu après l'heure de jeu. Enfin, Anthony Modeste a offert un succès de prestige à son club de Cologne en marquant le but de la victoire face à Dortmund dans les arrêts de jeu. Décisif. 

Publicité

Par Julien Choquet, publié le 21/12/2015

Copié

Pour vous :