En images : les plus grands moments de l'histoire de l'Euro illustrés par Osvaldo Casanova

Osvaldo Casanova, illustrateur italien originaire de Vicenza, a réalisé une série de dessins sur les moments forts de tous les Euros pour le magazine anglais The Green Soccer Journal. L'occasion de nous intéresser à cet artiste qui a notamment travaillé avec la Fiorentina et le Coq Sportif ou encore Leicester et Puma.

Évidemment c’est pour la sélection italienne que son cœur bat pendant cet Euro, mais au cas où l’Italie se ferait éliminer, il a choisi la Belgique comme plan B, et les petites équipes comme le Pays de Galles ou l’Islande "réserveront toujours de belles histoires". Très grand fan de ballon rond, son attirance pour les histoires de football plutôt que les projecteurs de la célébrité le poussent à rester fidèle à l'équipe de sa ville, le Lanerossi Vicenza :

Je pense que la connexion entre un fan et son équipe peut être encore plus forte s'ils sont du même endroit. Vicenza est une petite ville, vous pouvez rencontrer les joueurs, et les anciens du club qui vivent toujours ici et discuter avec eux. Supportez local !

Publicité

1976 - Antonin Panenka (Czech Republic)

1976 - Antonin Panenka (Czech Republic) - Pour GSJ

Cet immense passionné a déjà réalisé plusieurs séries d'illustrations dont la plus fameuse reste ses "Great moments in football history" qui lui a valu pas mal d'applaudissements.

Le football, c'est une de mes plus grandes passions et je ne parle pas seulement des matches mais aussi des livres, des films et tout le reste. Pour moi, c'était naturel de m'en inspirer pour mes dessins. Je trouve mon inspiration tout autour de moi, dans ma vie de tous les jours. Je suis très curieux et je peux trouver quelque chose d'intéressant n'importe où.

Publicité

Son style tout à fait particulier, avec des personnages à la morphologie déformée, lui réserve une place spéciale parmi les autres illustrateurs de football qui préfèrent souvent la réalité à une approche plus abstraite du sport.

1984 - Michel Platini (France)

1984 - Michel Platini (France) 

Mon style vient de la vitesse à laquelle je dessine. Je cherchais mon propre style et j'ai commencé à dessiner de façon la plus naturelle possible, pour perdre le moins de temps possible, sans réfléchir aux règles. D'un coup, ces personnages avec des gros corps et de petites têtes sont sortis. Peut-être parce que le corps est encore plus important dans des sports de mouvements, je ne sais pas.

Maintenant quand je regarde mes illustrations j'y découvre les influences des peintres que j'adore: Modigliani, Ligabue, Kirchner, Matisse, mais aussi le mouvement du fauvisme, Rothko et le pop art, comme les robots des dessins animés japonais et toutes les séries que je regardais à la télé quand j'étais gamin.

Publicité

La collection complète est à découvrir sur le site d'Osvaldo et dans les pages du Green Soccer Journal.

2012 - Fernando Torres (Spain)

2012 - Fernando Torres (Spain)

Par Olivier Sclavo, publié le 01/07/2016

Copié

Pour vous :