Mandanda, Mapou, Koziello... les onze meilleurs Français du week-end #5

Comme on imagine que Didier Deschamps n’a pas le temps de mater tous les matches tous les week-ends, on a décidé de l’aider en faisant chaque semaine notre onze type 100% frenchy.

Après une semaine de trêve internationale, la Ligue 1 revient pour notre plus grand plaisir, et celui de Didier Deschamps. Cette semaine, elle est à l'honneur avec pas moins de neuf Français qui ont brillé en métropole.

12

Publicité

Comment ne pas mettre Steve Mandanda dans les buts ? Si samedi soir on était persuadé que Paul Bernardoni aurait droit à une seconde apparition dans notre onze type après son match face à Lille, le gardien marseillais a réalisé une prestation exceptionnelle sur la pelouse de Geoffroy-Guichard. World Class.

Des latéraux 100% L1 : Bryan Dabo à droite (un but et une passe décisive face à Reims) et Djibril Sidibé, très bon depuis le début de saison avec le LOSC. Notre axe est inédit et plein d'ironie : Mapou Yanga Mbiwa - Eliaquim Mangala. Auteur d'une prestation horrible contre Nice, le Lyonnais a réalisé un sublime CSC, tout comme Mangala face à Liverpool. Cracks.

Publicité

Publicité

Au milieu, on redevient sérieux. Koziello est évident présent, au vu de sa performances face à l'OL vendredi soir (un but et une grosse activité au milieu). Pour l'accompagner Joshua Guilavogui, entré en jeu à la demi-heure de jeu avec Wolsburg et buteur en deuxième période et Lassana Diarra, une nouvelle fois impérial face à Saint-Etienne.

Publicité

Un milieu solide, pour accompagner trois jeunes devant. En pointe : Enzo Crivelli. Le Bordelais a été très bon face au Stade Rennais, récompensé par un but. Sur les ailes, Georges-Kevin N'Koudou et Yannis Salibur. Le Marseillais enchaîne les bonnes performances, tout comme l'ailier guingampais, auteur de son deuxième but de la saison face à Toulouse samedi. À noter qu'on a également pensé à Jonathan Biabiany, buteur avec l'Inter, pour tenir l'aile gauche. Mais on a finalement penché pour N'Koudou. Pas pour son but, mais pour sa "passe décisive" sur le premier but marseillais. Volontaire, bien entendu.

À relire : les onze meilleurs Français du week-end #4

Par Julien Choquet, publié le 23/11/2015

Copié

Pour vous :