Bien malgré lui, Jérôme Boateng a une nouvelle fois cassé Internet

Le défenseur allemand est désormais un spécialiste de la discipline.

Hier soir, la Mannschaft affrontait l'Italie dans ce qui était annoncé comme la plus belle affiche de ces quarts de finale de l'Euro 2016. Dans un match tactique et fermé, Mesut "patte de velours" Özil pensait avoir fait le plus dur en trouvant la faille dans la défense expérimentée de la Squadra Azzura. Mais c'était sans compter sur les battements d'ailes de Jérôme Boateng qui, dans un élan de générosité, relançait le match en offrant un pénalty inespéré aux hommes d'Antonio Conte. Un véritable joyau pour les plus gros trolls de la toile...

Si le défenseur allemand est absolument irréprochable depuis quelques mois, c'est certainement un peu grâce à Léo Messi qui envoyait le colosse bavarois au tapis après une chevauchée fantastique un soir de Coupe d'Europe. On ne devrait pas, mais on va quand même vous rafraîchir la mémoire, c'est important.

Publicité

Fort de sa notoriété sur les réseaux sociaux, le demi-frère de Kevin-Prince confirme tous les espoirs que les internautes avaient placés en lui il y a un an déjà. Un patron ne déçoit jamais.

Publicité

Publicité

Publicité

Et même si Simone Zaza a tout donné pour lui voler la vedette, l'attaquant italien entré spécialement pour manquer son tir au but après une course d'élan plus que douteuse n'y parviendra pas. Casser internet, c'est un métier. Oui Monsieur.

Seule ombre au tableau, le défenseur allemand a dégusté chacun des attaquants qui se présentaient devant lui depuis son aventure d'un soir avec la Pulga. Et si les Bleus venaient à l'emporter face à l'Islande, c'est bien la Mannschaft qu'elle rencontrera en demi-finale...

À relire : Quand Pat' Evra compile sur son Instagram des photomontages le mettant en scène

Par Antoine Bonnet, publié le 03/07/2016

Copié

Pour vous :