Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, spécial France-Irlande

Le début de match catastrophique, le choix N'Golo Kanté et le show Griezmann : retour sur ce France-Irlande sur les réseaux sociaux.

Ça y est, les choses sérieuses commencent pour l'Équipe de France. Face à l'Irlande, les Bleus débutent la phase finale de cet Euro avec beaucoup d'ambition. Et pourtant, tout débute très très mal pour les hommes de Deschamps. Sur une action particulièrement confuse, Rami et Koscielny bégayent leur football avant que Pogba ne concède un pénalty logique. Terrible.

Publicité

Publicité

Publicité

Un pénalty tiré et transformé par Brady, qui marque avec un peu de chance. Poteau rentrant et 1-0 pour l'Irlande.

Publicité

Dans la foulée, les Bleus se mettent la pression et se créent deux opportunités coup sur coup par l'intermédiaire de Griezmann et Payet. Moins de 10 minutes et ce match est déjà complètement fou.

Par la suite et malgré beaucoup d'envie, l'Équipe de France a du mal à perturber un bloc irlandais bien en place.

Un joueur français ressort dans cette première période (comme depuis le début de l'Euro) : N'Golo Kanté. Le milieu de Leicester nous régale et donne tout sur la pelouse, pour notre plus grand plaisir.

Mais juste avant la demi-heure de jeu, c'est la catastrophe. L'ancien Caennais prend un carton jaune, synonyme de suspension pour le prochain match.

Les Irlandais jouent avec leurs armes et n'hésitent pas à mettre franchement le pied, concédant énormément de fautes au milieu de terrain.

À la mi-temps, les Bleus sont donc menés 1-0. Et quoi de mieux que les mots de Coach "Sauveur" Dupraz pour les remotiver ?

Au retour des vestiaires c'est la surprise : Kanté, excellent mais sanctionné d'un jaune, laisse sa place à Coman. Les Bleus changent donc de dispositif et après 15 minutes de rodage, la lumière vient d'Antoine Griezmann. Sur un bon centre de Sagna, Grizi place sa tête et délivre les Bleus.

Dans la foulée, Griezmann profite de l'euphorie pour planter un doublé sur un superbe service de Giroud. Le break est fait, et le Parc OL explose.

Retournement de situation incroyable dans ce match loin d'avoir livré toutes ses surprises. Une nouvelle fois servi par Giroud, Griezmann se présente face à Randolph mais est fauché à l'entrée de la surface par Duffy. Carton rouge logique : la France finit donc à 11 contre 10.

Derrière, les Bleus déroulent. Gignac trouve la barre peu après son entrée en jeu, et loupe deux autres grosses occasions de tuer le match.

Sans conséquence pour les Bleus qui s'imposent 2-1 après une très grosse deuxième période. Rendez-vous maintenant en quart face à l'Angleterre ou l'Islande.

Par Julien Choquet, publié le 26/06/2016

Copié

Pour vous :