Renato Sanches – Adidas

Focus sur Renato Sanches, la nouvelle star de l'UEFA EURO 2016™

Il fait partie des meilleurs espoirs de l'UEFA EURO 2016™ qu'il va disputer avec le Portugal. Après une unique saison au Benfica Lisbonne, il signe récemment au Bayern Munich de Carlo Ancelotti. Le parcours de Renato Sanches mérite qu'on s'y attarde un peu. Place au portrait du joueur frisson de cet été !

Jeune joueur de 18 ans, Renato Sanches est l'un des Golden Boys de la saison 2015/2016. Sélectionné dans le groupe des 23 du Portugal pour l'EURO, ce joueur est promis à un destin glorieux. Incorporé dans le groupe en début de saison dernière, Renato s'est vite intégré dans le onze de départ de Rui Vitoria, et s'impose comme la meilleur pépite issue du centre de formation depuis le légendaire Rui Costa. Il devient même l'un des joueurs les plus utilisés aux côtés des cadors comme Gaitan ou Pizzi, alors qu'il n'était même pas titulaire en réserve lors de la saison 2014/2015. Depuis sa première apparition, le club lisboète est parvenu à engranger 24 victoires et un nul en 27 matches !

Le fait d'arme qui le dévoile au grand jour, c'est son missile de 30 mètres face à l'Academica. Il devient le plus jeune buteur du XXIème siècle de l'Estadio Da Luz. Joueur précoce, il est également le plus jeune joueur de Benfica à disputer un match de C1. Il faut également citer sa première cape en avril face à la Bulgarie. C'est dire si son ascension est fulgurante.

Publicité

Le digne successeur de Clarence Seedorf

Quel est le profil de Renato Sanches ? C'est un milieu hargneux qu'on pourrait qualifier de box to box, doté d'un volume de jeu impressionnant et bien sûr avec une certaine technique. Plus que son jeu de passes, ce sont ses tirs qui sont le plus souvent impressionnants, d'autant plus qu'il n'hésite pas à tirer dès qu'il le peut. Une donnée importante quand on connaît le goût des Allemands pour les patates à mi-distance. Enfin il est doté d'une bonne vitesse, ainsi que d'une facilité d'élimination en un contre un.

Bien sûr, Renato reste un diamant brut à polir. En effet, le Cap-verdien d'origine perd beaucoup de ballons, qu'il récupère souvent grâce à son activité effrénée. De plus, il n'a pas la science tactique d'un Xavi ou d'un Seedorf (son idole), mais on ne doute pas que cela sera corrigé auprès des Ancelotti, Xabi Alonso ou autres Philipp Lahm. Dans tous les cas, on aimerait bien qu'Arturo Vidal le prenne sous son aile, tant le Chilien s'impose comme un modèle à suivre sur le terrain.

Publicité

Renato Sanches - Official Facebook

Renato Sanches - Official Facebook

Drivé comme beaucoup par Jorge Mendes, on a longtemps cru que ce joueur partirait à Manchester United pour finalement signer en Bavière pour plus de 35 millions d'euros (hors bonus). On espère le voir le titulaire durant l'Euro avec le Portugal afin de le contempler de plus près.

Par Wallid Addigue, publié le 08/06/2016

Copié

Pour vous :