Maillot Croatie – Nike

Pourquoi la Croatie sera l'équipe surprise de l'UEFA EURO 2016 ™

Alors que l'UEFA Euro 2016 approche à grands pas, beaucoup de supporters ont d'ores et déjà leurs favoris en tête, que sont l'Allemagne, l'Espagne voire la France. Mais d'autres sélections peuvent tirer leur épingle du jeu...

C'est le cas de la Pologne de Robert Lewandowski mais aussi et surtout la Croatie du fantastique Luka Modrić. Avec l'un des meilleurs milieux du continent, les Croates peuvent créer la surprise cette année. Une revue d'effectif s'impose...

La dernière performance des Flamboyants remonte à la Coupe du monde 1998 et à la fameuse demi-finale et au doublé de Lilian Thuram. La suite est moins glorieuse avant l'arrivée de l'actuel manager de West Ham, Slaven Bilić, au poste de sélectionneur en 2006. Lors de l'Euro 2008, la nation des Balkans atteint pour la première fois les quarts de finale, et termine invaincue lors de toute la phase de poule. Là encore cela était inédit. Malgré l'élimination douloureuse face à la Turquie aux tirs au but, la satisfaction était de mise.

Publicité

Eliminée en poules en 2012 et 2014. Et pourtant...

Publicité

Le reste du parcours des hommes de Bilić s'avère encore plus intéressant. S'ils n'ont pas réussi à se qualifier pour la Coupe du Monde 2010, ils sont rentrés dans les mémoires lors de l'Euro 2012, en pratiquant un jeu léché, mais aussi en se faisant éliminer lors de la phase de groupe face à l'Espagne, au terme d'un match âpre sur le score de 1 à 0. Cela signera le départ du sélectionneur Bilić. La page de cet Euro tournée, Niko Kovač, l'ancien capitaine, remplace Igor Štimac qui n'a pas fait long feu en tant que remplaçant de Bilić.

Tout cela débouchera sur une élimination en phase de poule de la Coupe du monde 2014 au Brésil. Après une défaite face au pays hôte, une fessée administrée au Cameroun et une humiliation subie face au Mexique, le bilan restera mitigé. Lors de la campagne de qualification pour l'Euro 2016, la fédération croate se sépare de Kovač après une défaite et un nul en septembre 2015. Il est donc remplacé par Ante Čačić, qui a entraîné diverses équipes en Croatie, mais qui n'a pas une grande expérience internationale.

Luka Modric - Croation Football Federation

Luka Modrić - Croatian Football Federation

Publicité

Qu'en est-il de la qualification pour notre Euro français ? On peut dire que cela fut une promenade de santé, avec zéro défaite, deux nuls face à l'Italie et des victoires dans tous les autres matches. Quand on observe le groupe des 23 de l'équipe au damier, on peut repérer plusieurs profils intéressants. La star de la sélection, c'est bien sûr Luka Modrić. Double champion d'Europe avec le Real Madrid, le Mozart du football sera à coup sûr le fer de lance de cette équipe. Son association avec Ivan Rakitic n'a que très peu d'équivalence en Europe.

On peut également citer le buteur de la Juve Mario Mandžukić, Ivan Perišić le milieu offensif de l'Inter, l'attaquant Nikola Kalinić de la Fiorentina, des cadres historiques comme Vedran Ćorluka (85 sélections) ou Darijo Srna (127 sélections) et des grands espoirs comme Alen Halilović, Mario Pasalić ou Mateo Kovačić. Auteur de six buts durant la campagne de qualification, l'ex de Dortmund et de Wolfsburg Perišić sera le joueur à suivre, lui qui s'est imposé cette saison comme étant le playmaker de l'Inter Milan.

Darijo Srna - Croatian Football Federation

Darijo Srna - Croatian Football Federation

Publicité

Si le potentiel de cette nation est indéniable, on peut émettre des réserves au sujet de la défense. La charnière composée de Domagoj Vida (Dynamo Kiev) et Vedran Ćorluka (Lokomotiv Moscou) est loin d'être clinquante sur le papier. Le mythique Darijo Srna (Shakhtar Donetsk) est vieillissant et le latéral gauche Šime Vrsaljko (Sassuolo) est encore tendre au niveau international. Mais il est sur les tablettes de l'Atlético Madrid, on peut donc croire à un bel avenir pour cet espoir croate. Seul le gardien monégasque Danijel Subašić est une valeur sûre au sein de cette défense potentiellement friable.

Le groupe D de la Croatie est composé de l'Espagne, de la République Tchèque et de la Turquie. Si la deuxième place semble acquise, tant les deux dernières sélections sont loin d'être menaçantes, l'Espagne fait évidemment figure de principal adversaire. Étant donné qu'il est difficile de juger le niveau de la Roja, qui même si elle semble repartir sur de bonnes bases, n'affiche pas encore des garanties sur son niveau de jeu malgré la récente victoire en amical face à la Bosnie (3-1), on peut donc croire aux chances de première place, qui offrirait un tableau plus que dégagé une fois la phase de groupe terminée. C'est pourquoi du côté de Football Stories, on pronostique une demi-finale pour la sélection croate. Mais on ne va pas aller jusqu'à parier là-dessus !

Par Wallid Addigue, publié le 31/05/2016

Copié

Pour vous :