Comment peut-on sérieusement envisager de se passer de Paul Pogba ?

Alors qu'il est l'un des meilleurs joueurs à son poste, Paul Pogba ne parvient pas à faire l'unanimité depuis le début de cet Euro.

Quinzième du dernier Ballon d’Or, membre de l'équipe de l’année UEFA, champion d'Italie avec la Juventus et meilleur passeur de Serie A. Paul Pogba figure parmi les meilleurs milieux de terrain du monde et pourtant, l'ancien mancunien tarde à convaincre en Équipe de France.

Un diamant à polir

Est-il encore utile de présenter Paul Labile Pogba, ce joyau repéré à 16 ans à peine par Sir Alex Ferguson, avant de s'épanouir depuis maintenant quatre saisons du côté de la Vieille Dame ? Si sa place est aujourd'hui remise en question au sein des Bleus, c'est bien parce qu'on attend plus de l'un des meilleurs joueurs du monde (non, on n'en rajoute pas). Sauf qu'on a tendance à l'oublier, mais celui que l'on a présenté comme la star de cet Euro est encore jeune, très jeune même, peut-être trop pour répondre aux lourdes attentes placées en lui. Comme nous le confiait Arsène Wenger après le match face à l'Albanie, Pogboom est actuellement en pleine phase de maturation et atteindra sans aucun doute, s'il parvient à passer ce "test mental", le sommet de son art.

Publicité

Publicité

Si DD est exigeant avec ce futur Ballon d'Or (bon, on exagère peut-être un petit peu cette fois), c'est bien parce qu'il sait que c'est au présent que se dessine l'avenir de sa pépite en sélection nationale. Et même si Gigi Buffon, son capitaine à la Juve, tente de calmer les ardeurs des médias français en soulignant le très jeune âge du bonhomme, Andrea Pirlo rappelle quant à lui qu'on a bien affaire à un joueur hors-norme :

J'ai jouer avec quelques très bons jeunes mais Pogba est le meilleur que j'ai jamais vu. Dès son premier entraînement avec la Juventus, on a vu qu'il était spécial. 

Sans s'attarder sur les considérations tactiques qui animent nos conversations depuis le début de l'Euro, il faut tout de même préciser que Paul Pogba évolue en Équipe de France à un poste plus reculé qu'avec son club. Pas de quoi s'inquiéter cela dit, car les grands joueurs répondent toujours présents dans les grands rendez-vous. Paulo n'attend qu'une confrontation face à une équipe de son standing pour briller de nonchalance, rien de plus.

Publicité

Projecteurs braqués sur lui

Nouvelle égérie d'adidas, coqueluche des médias, meilleur dab de la planète foot... Difficile de passer à côté du flow exceptionnel de tonton Labile. Celui qui a récemment été nommé parmi les sportifs les plus bankable de sa génération a tout compris. Quand il ne se balade pas sur le rectangle vert, le bonhomme régale avec des coupes de cheveux toujours plus improbables ou des pas de danse à en faire pâlir tout un vestiaire. La brillance.

Publicité

Le benjamin de la fratrie Pogba est scruté de toute part et le moindre de ses faits et gestes est relayé, analysé, porté aux nues ou critiqué. La Pioche ne laisse personne indifférent mais un peu de clémence envers celui qui portera notre sélection durant les prochaines années ne serait pas de trop, d'autant que notre milieu de terrain semble totalement dévoué à son équipe nationale.

Une relation fusionnelle avec l'Équipe de France

C'est la veille de ses 20 ans, le 14 mars 2013, que s'écrit le premier chapitre de la romance entre Paul Pogba et la sélection tricolore. Alors qu'il crève l'écran avec la Juve, DD a la très bonne idée de faire appel aux services de cet espoir passé par toutes les sélections de jeunes, souvent accompagné du brassard de capitaine.

Depuis, la pépite formée au Havre dénombre pas moins de 33 sélections. Un score plus qu'honorable mais le milieu de terrain tricolore ne compte pas s'arrêter en si bon chemin.

Quelques semaines avant le coup d'envoi de l'Euro, il a en effet déclaré vouloir battre le record de sélections détenu par un mythe : Lilian Thuram, rien que ça. Il a même ajouté quelques jours plus tard qu'il voulait "redonner le sourire à la France" et qu'il comptait bien se "tuer pour l'équipe". Au cas où les mots ne suffiraient pas à convaincre, Paul Pogba arborait en début d'Euro une coiffure en hommage à sa sélection.

Avant de réitérer il y a quelques jours à peine...

A nos supporteurs, on est ensemble! Allez les Bleus! @equipedefrance #fiersdetrebleus #firstneverfollows

Une vidéo publiée par Paul Labile Pogba (@paulpogba) le

Tout n'est pas rose dans la vie d'un champion mais le meilleur moyen de voir notre pépite s'épanouir, c'est de le laisser faire ce pourquoi on l'aime tant : briller sur le terrain.

Par Antoine Bonnet, publié le 19/06/2016

Copié

Pour vous :