Équipe de France de sport adapté – ffsa.asso.fr

Zoom sur l'Équipe de France de sport adapté, finaliste de son Euro 2016

L'Équipe de France de sport adapté s'est qualifiée pour la finale de l'Euro 2016. Malgré la défaite, c'est l'occasion de mettre en lumière cette formidable sélection.

Après une magnifique demi-finale contre la Suède (3-2), la France s'est malheureusement inclinée 3-1 face à la Pologne ce jeudi. Mais l'essentiel n'était pas là, car cet Euro 2016 a mis en lumière le sport adapté à travers cette sélection.

Équipe de France de sport adapté - ffsa.asso.fr

Équipe de France de sport adapté - ffsa.asso.fr

Publicité

L'Euro 2016 de sport adapté était composé de joueurs présentant aucun handicap visible. En effet, c'est le QI qui est utilisé comme critère pour sélectionner ou non ces sportifs. Le QI doit être inférieur ou égal à 70, mais la fédération permet d'avoir une marge de 5 points. Hervé Dewaele, directeur technique national adjoint de la Fédération française de sport adapté, s'est exprimé sur ces joueurs au site lemonde.fr :

Ce sont de véritables sportifs qui s’entraînent quatre fois par semaine et partent en stage parfois au pôle France de Reims. Il est dur de les distinguer des autres sportifs. Lorsque l’on regarde en surface, on ne voit pas tout le travail fourni, leur vie souvent difficile, les regards portés sur eux qui ne sont pas faciles à gérer.

Publicité

Évidemment la gestion de ce type de rencontre est différente, car le sélectionneur Bruno Plumecoq doit se muer en psychologue, avec des joueurs très émotifs qui peuvent sortir de leur match contre lors de la demi-finale face à la Suède :

Publicité

Tout est multiplié par deux ou par trois. Les émotions sont à fleur de peau. On voit plus vite le problème, qui est clair, net et franc, mais on met plus de temps à le résoudre. L’erreur de l’entraîneur se voit plus vite. Avec leur difficulté de compréhension, c’est toujours de ma responsabilité.

Équipe de France de sport adapté - ffsa.asso.fr

Équipe de France de sport adapté - ffsa.asso.fr

La FFSA est composée de 61 000 licenciés, dont 10 000 joueurs de football. Pour être international, il faut posséder une licence FFSA mais aussi une licence FFF. En effet, la plupart des joueurs évoluent au niveau district, voire régional pour certains. C'est dès le plus jeune âge que les joueurs de sport adapté sont repérés, à travers leurs parcours scolaires ou leurs difficultés vécues. Si certains peuvent passer entre les mailles du filet, même jusqu'au niveau professionnel selon le coach Plumecoq, cet Euro prouve que leur mission porte quand même ses fruits.

Publicité

Par Wallid Addigue, publié le 07/10/2016

Copié

Pour vous :