West Ham suspend un dirigeant accusé d'avoir tenu des propos racistes envers les Africains

L'affaire commence à faire beaucoup de bruit en Angleterre. 

Si vous ne connaissez pas encore Tony Henry, vous risquez de beaucoup entendre parler de lui prochainement. Directeur de la cellule de recrutement de West Ham, il est accusé d'avoir tenu des propos racistes dans un mail envoyé le 27 janvier dernier, courrier que s'est procuré le Daily Mail. Dans ce mail, adressé à un agent de joueur, il déclare "ne plus vouloir de joueurs africains à West Ham".

Des propos très graves, que le Daily Mail a cherché à comprendre en contactant directement Tony Henry. Ce dernier a répondu à cette requête d'une manière toute aussi inquiétante : 

Publicité

"Non, ça n'a rien à voir avec du racisme. Parfois, ils ont juste une mauvaise attitude. Nous avons découvert cela lorsqu'ils ne sont pas retenus dans l'équipe, parce qu'ils provoquent alors le désordre. Mais ça n'a rien à voir avec la race africaine. Parfois, ils peuvent causer de gros problèmes quand ils ne jouent pas, comme cela a pu se passer avec Diafra Sakho. Il est parti, c'est bien. Mais il n'y a rien de personnel."

Publicité

"Un dirigeant de West Ham déclenche une série de polémiques en admettant que le club ne veut pas signer de joueurs africains parce qu'ils 'provoquent le désordre'"

Des propos scandaleux qui ont forcément alerté les dirigeants de West Ham. Sur le site officiel du club, ils ont fermement condamné les propos de Tony Henry et ont immédiatement suspendu l'intéressé de toutes fonctions :

Publicité

"Le club confirme que Tony Henry, le directeur de la cellule de recrutement, a été suspendu durant l'intégralité de l'enquête. Nous ne tolérons aucune discrimination et nous avons donc agi rapidement en raison de la gravité de ces allégations. Nous sommes une grande famille, peu importe le genre, l'âge, la race, la religion, l'orientation sexuelle de chacun : tout le monde doit se sentir le bienvenu ici. Le club ne fera plus aucun commentaire avant la fin de l'enquête."

Sur son compte Instagram, le défenseur de West Ham Cheikhou Kouyate a depuis posté une photo, sur laquelle il arbore un grand sourire accompagné de la légende "Africain et fier"

African and proud #alhamdulillahforeverything

Une publication partagée par Cheikhou Kouyate (@roilionpapis8) le

Publicité

Par Julien Choquet, publié le 01/02/2018

Copié

Pour vous :