Le football est un facteur important d’intégration pour ces réfugiés. (Capture d’écran Youtube)

Vidéo : des réfugiés de Liverpool expliquent pourquoi le football est un facteur d'intégration

Ils s'appellent Jacob, Abdul et Orhan. Ils viennent du Kenya et de Syrie, et ils ont fui leur pays pour diverses raisons. Aujourd'hui demandeurs d'asile et réfugiés à Liverpool, ils ont en commun une passion pour le foot, qu'ils pratiquent au sein d'Everton in the Community, la branche sociale du club anglais.

À l'occasion de la semaine mondiale des réfugiés, la Croix-Rouge britannique est allée à la rencontre de ces trois hommes, afin de leur demander si le football les avait aider à s'installer à Liverpool. L'ONG a partagé leurs confidences dans une vidéo publiée sur Youtube.

Publicité

Pour Jacob, ancien joueur professionnel au Kenya, le football comme facteur d'intégration est une évidence :

"Bien sûr que ça aide. Parce que tu connais plus de gens d'horizons différents. Donc quand tu viens d'un autre pays et que tu débarques dans un endroit où tu ne connais absolument personne, le football permet de tous nous réunir. Connaître plus de gens aide non seulement sur le terrain, mais aussi en dehors."

Une opinion qu'approuve un de ses camarades, qui se réjouit de pouvoir parler à d'autres personnes grâce à football, une activité "saine" qui rassemble les peuples. Le football <3. 

Publicité

Par Abdallah Soidri, publié le 21/06/2017

Copié

Pour vous :