Gisela Trucco pendant le match entre Defensa et Justicia et Olimpio ( © AFP PHOTO / NOTICIAS ARGENTINAS / NORBERTO MOSTERIN / Argentina OUT)

Gisela Trucco devient la première arbitre assistante de l'histoire du championnat argentin

Joue-la comme Nelly Viennot.

L'image peut désormais paraître presque banale en Europe, mais a tout d'un symbole en Amérique du Sud. Lors de la 7ème journée de SuperLiga (première division argentine), la rencontre entre le club de Defensa y Justicia et Olimpo était spéciale. Pour la première fois dans l'histoire du pays, une femme a occupé le rôle d'arbitre assistante dans la plus haute division nationale, comme nous l'apprend la version argentine du site Goal, ce lundi.

Publicité

Gisela Trucco, personnage principal de Defensa vs. Olimpio : elle est la première femme à officier lors d'un match de SuperLiga Argentina. 

Publicité

À 29 ans, son ascension n'a rien d'un hasard en Argentine : sœur de Silvio Trucco, arbitre également de ce championnat, elle officiait déjà depuis plusieurs années dans les échelons inférieurs. Dans une rencontre se soldant sur un match nul (1-1), Gisela Trucco a rempli sa mission, aux côtés de M.Rapallini, l'homme en noir de la soirée. La radio argentine Metro y Medio a d'ailleurs posté cette photo symbolique sur Twitter dans la soirée, où des talons sont posés près d'un sac de sport.

Publicité

Aujourd'hui, Gisela Trucco fait ses débuts comme première arbitre assistante de la SuperLiga

Si l'évènement est le premier du genre en Argentine, Claudia Umpiérrez avait déjà montré la voie en Amérique du Sud en 2016, en arbitrant la rencontre entre Boston River et River Plate, en Uruguay. Encore un petit effort avant d'arriver à la hauteur de Bibiana Steinhaus, première arbitre principale à officier lors d'une rencontre de Bundesliga.

Publicité

Être étudiante, être médecin. Voter. Cela a toujours été difficile. Ça l'est toujours. Gisela Trucco, première juge de ligne. L'histoire est en marche.

Par Sacha Dahan, publié le 31/10/2017

Copié

Pour vous :