(Photo by Alex Grimm/Bongarts/Getty Images)

Les supporters allemands répondent avec intelligence à une déclaration raciste visant Boateng

Voilà une affaire dont on se serait encore une fois bien passé, mais à laquelle les fans allemands ont en tout cas répondu avec brio. Ce dimanche, dans le journal allemand Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung, le vice-président du parti allemand de droite AFD, Alexander Gauland, avait déclaré que "les gens l'aiment en tant que footballeur, mais ils n'aimeraient pas avoir Boateng comme voisin".

Rappelons que Boateng est né à Berlin d'une mère allemande et d'un père ghanéen. Il a disputé 57 matches avec sa sélection. Cette dernière disputait hier soir un amical contre la Slovaquie à Augsbourg (défaite 3-1). C'est le moment qu'ont choisi les supporters de la Nationalmannschaft pour apporter leur soutien à leur défenseur. Dans les tribunes, les fans ont déployé panneaux et banderoles pour inviter Boateng à devenir leur voisin.

(Photo AFP/Alex Grimm/Bongarts/Getty Images)

"Jerome, sois notre voisin" (Photo AFP/Alex Grimm)

Publicité

La fédé allemande était également plus tôt montée au créneau pour défendre le défenseur central par la voix de son président, Alexander Grindel :

Jerome Boateng est un joueur exceptionnel et un homme formidable, qui s'engage du reste beaucoup dans la société et constitue pour beaucoup de jeunes un exemple.

Le ministre allemand de la Justice, Heiko Maas, avait quant à lui jugé les propos de Gauland "indignes et inacceptables".

Publicité

Publicité

Par Lucie Bacon, publié le 30/05/2016

Copié

Pour vous :