Le président d'un club anglais se vire lui-même du poste d'entraîneur avant de se réengager

Glenn Tamplin est le président du Billericay Town FC, un club semi-pro qui évolue dans l'une des septièmes divisions anglaises, l'Isthmian League. Nous vous en avions déjà parlé pour une belle cause, il y a quelques mois, alors qu'il avait décidé de recruter, pour son club, deux sans-abri, leur offrant donc temporairement un toit et un emploi.

Cette semaine, Glenn Tamplin a refait parler de lui. L'homme d'affaires est, depuis le début de cette saison, le coach du club. Et, comme le raconte The Telegraph, après la défaite du week-end dernier au 4e tour du FA Trophy face à Wealdstone 5 à 2, le président a décidé de virer l'entraîneur, donc Tamplin s'est viré lui-même.

Avant le match, il avait annoncé sur son compte Twitter qu'il se virerait lui-même si son club perdait le week-end suivant, avant de supprimer cette déclaration : 

Publicité

Via Who Ate All The Pies

"Vraiment désolé auprès des fans du club, je suis gêné vis-à-vis de mes joueurs comme je suis leur manager. Si on perd samedi dans ce match crucial, je me virerais moi-même et je pense vraiment que cela dépend de la réponse qu'apporteront les joueurs sur le défi que je leur ai donné."

Comme annoncé, après cette nouvelle défaite (leur troisième en 4 matches), Tamplin se vire et Harry Wheeler est censé le remplacer jusqu'à la fin de la saison. Mais deux jours plus tard, revirement de situation. Finalement, Glenn Tamplin est renommé manager de l'équipe. 

Publicité

Publicité

"Après deux jours de réunions après le match de samedi, les dirigeants du club ont pris unanimement la décision de garder Glenn Tamplin comme manager jusqu'à la fin de cette saison."

Selon le communiqué publié sur le site du club, ce sont les joueurs eux-mêmes qui auraient insisté pour revoir leur président à la tête de leur équipe. Le foot anglais... 

Publicité

"Il est temps de rebondir et voir de quoi nous sommes capables. Je suis heureux d'être encore en charge de l'équipe et ne pas l'abandonner jusqu'à la fin de la saison. Je ne me sentais pas bien alors que les choses allaient mal. Les gens qui comptent au club m'ont fait comprendre que je ne devais pas partir" 

Par Lucie Bacon, publié le 28/02/2018

Copié

Pour vous :