Pourquoi faut-il regarder le Trophée des Champions ?

Ce samedi se déroule le Trophée des Champions entre le Paris Saint-Germain et l'Olympique Lyonnais. Un choc à ne surtout pas manquer entre le champion de France en titre et son dauphin. 

"Mais le Trophée des Champions, c'est une coupe en bois ! C'est pas important, pas grave si je le loupe." Une phrase qui revient chaque été chez les fans de foot à quelques jours du coup d'envoi du Trophée des Champions. Créé en 1995, il a rarement fait vibrer les foules. Pourtant, plusieurs raisons nous poussent à mater cette édition 2015.

Parce que jouer au Canada c'est cool

Depuis 2009, le Trophée des Champions se joue hors de nos frontières. Coïncidence : l'édition 2009 avait déjà eu lieu à Montréal, lors d'un match entre Bordeaux et Guingamp dans le stade Olympique de Montréal. Si l'édition 2015 se passe également à Montréal, elle se jouera dans le stade Saputo, qui accueille toute l'année l'équipe locale de l'Impact Montréal.

Publicité

Le stade Saputo, réservé au club de l'Impact Montreal durant l'année

Le stade Saputo, réservé au club de l'Impact de Montréal durant l'année (DR)

Rénové récemment, il a la particularité d'être situé dans le parc olympique de Montréal. Les supporters parisiens et lyonnais qui auront fait le déplacement devraient en prendre plein la vue.

Parce que ce n'est pas réservé aux insomniaques

Si les fans lyonnais ont eu la chance de voir tous les matches de leur équipe à une heure raisonnable, ça a été beaucoup plus compliqué pour les supporters parisiens. En pleine tournée américaine, les hommes de Laurent Blanc ont joué à des heures pour le moins tardives : 2h30 contre Benfica et la Fiorentina, minuit contre Chelsea et... 3h du mat' face à Manchester United. Pas simple pour tous.

Publicité

Publicité

Publicité

Et si le match se tient au Canada, l'horaire a été adaptée pour que les plus fragiles d'entre vous n'aient pas besoin de se tuer au café toute la journée pour rester éveillés. Le match a lieu à 21h heure française ce samedi. Parfait pour sortir boire un verre (de Coca) après le match.

Parce que c'est l'occasion de voir les nouvelles recrues

Forcément, difficile de se faire une idée sur Kevin Trapp ou Benjamin Stambouli si l'on est passé à côté des matches de préparation du PSG. C'est donc enfin l'occasion de les voir à l'oeuvre pour leur premier match officiel, tout comme Claudio Beauvue et Jérémy Morel côté lyonnais. Bon, c'est un peu moins sexy qu'Angel Di Maria qui n'aura certainement pas encore signé, mais on prend quand même.

Coming soon (Montage Twitter @garyAssouline)

Coming soon (montage Twitter @garyAssouline)

Parce que Jean-Michel Aulas

Le président lyonnais a déjà annoncé la couleur. En décidant de "bouder" cette rencontre après le refus du PSG de voir la suspension de Nabil Fekir annulée, Jean-Michel Aulas a lancé le match. S'il ne sera pas au stade, il nous fera sûrement rêver sur Twitter pendant et surtout après le match par ses déclarations fracassantes. On imagine déjà la scène en cas de défaite : "Beau match de toute l'équipe malgré la défaite. Avec Nabil, le vent aurait sûrement tourné dans l'autre sens. Dommage."

Parce que le foot est enfin de retour

Tout simplement.

Par Julien Choquet, publié le 31/07/2015

Copié

Pour vous :