France’s midfielder N’Golo Kante looks the 2018 World Cup trophy during a ceremony to celebrate the victory of the 2018 World Cup before the lap of honour at the end of the UEFA Nations League football match between France and Netherlands at the Stade de France stadium, in Saint-Denis, northern of Paris, on September 9, 2018. / AFP PHOTO / FRANCK FIFE

Pour le New York Times, Ngolo Kanté est "l'artisan ultime du football"

"Son travail n’est pas de l’art."

Il était temps : le talent de Ngolo Kanté est enfin arrivé aux États-Unis. Ce week-end, le très célèbre New York Times a dressé le portrait du petit milieu de terrain de Chelsea, et ne tarissait pas d'éloge à son sujet, en faisant même de lui "l'artisan ultime du football" : 

"Son travail n’est pas de l’art : c’est l’artisan ultime du football. Il est ce que Eric Cantona avait autrefois qualifié avec dédain de porteur d’eau : un joueur qui court, qui presse et qui récupère. Il fait cela mieux que quiconque, mais quand même : ce n'est que le travail de l'ombre."

Publicité

Et le média américain de souligner la capacité du Français à rester humble : 

"Sa réponse aux questions, cependant, est intrigante. Pour Kanté, le milieu de terrain de Chelsea, sa plus grande satisfaction dans le football n’est pas, comme on peut s’y attendre peut-être, le sentiment d’avoir contribué, l'aide chaleureuse apportée à ses coéquipiers, ou voir son altruisme récompensé. Ce n'est pas un tacle parfait ni une contre-attaque astucieuse. Ce n'est même pas l'un de ces rares moments où il marque un but.

'Ce n'est pas une compétence particulière, a-t-il déclaré. Ce que je préfère, c'est de soulever un trophée. Ensuite, on a une photo de nous en train de soulever un trophée. Et cette image montre tout le travail, toutes les difficultés et tous les sacrifices qu'on a faits ensemble. C'est ce qu'il faut pour soulever un trophée. D'une photo, je peux avoir beaucoup de souvenirs.'"

Par Lucie Bacon, publié le 26/11/2019

Copié

Pour vous :