Sophie Cook est la première personne transgenre à travailler en Premier League. (Twitter : sophiecooktalks)

La photographe de Bournemouth est la première femme transgenre à travailler en Premier League

Sophie Cook est photographe pour le club de Bournemouth. À ce jour, elle est surtout la seule personne transgenre à travailler en Premier League. Elle raconte son histoire dans le Telegraph.

Les joueurs de Bournemouth la connaissaient sous le nom de Steve Cook, photographe du club. Aujourd'hui, elle s'appelle Sophie Cook et occupe toujours la même fonction. Elle est la seule femme transgenre à travailler en Premier League.

Publicité

Publicité

Il y a deux ans, Bournemouth battait Bolton et montait en Premier League. Une de mes plus grandes soirées

Dans un portrait qui lui est consacré dans le Telegraph, la photographe raconte comment, en 2015, après avoir quitté une première fois le club, elle décide de revenir à Bournemouth sous sa véritable identité, c'est-à-dire en tant que femme. Pour les dirigeants, cela ne constituait pas un problème, mais elle a tout de même tenu à rencontrer les joueurs collectivement pour leur annoncer la nouvelle. Une scène qu'elle raconte dans le quotidien britannique :

"Les gars s'entraînaient quand je suis arrivé. Eddie (Howe, entraîneur de Bournemouth, ndlr) est venu et m'a demandé si j'étais effrayée. Je lui ai dit : 'Non. Pour la première fois dans ma vie, je suis en paix avec qui je suis'. Ils ont appelé les joueurs à se réunir en cercle et Jason Tindall (entraîneur-adjoint de Bournemouth, ndlr) a ensuite dit : 'Je suppose que vous avez remarqué que notre photographe a pas mal changé depuis la dernière fois. J'aimerais vous présenter Sophie.'"

Publicité

"Ils m'ont sauvé la vie"

Après cette présentation, Tommy Elphick, le capitaine de l'équipe, a applaudi Sophie, immédiatement suivi par ses coéquipiers. Ils sont ensuite retournés à l'entraînement comme si de rien n'était, se rappelle la photographe :

"Ils étaient genre 'Ok. Nouvelle information. On enregistre. On passe à autre chose.' Après l'entraînement, j'ai beaucoup parlé avec les joueurs de mon histoire. C'était important qu'ils sachent que leurs réactions, en réalité, me sauvaient la vie."

Bien dans sa peau, libérée, Sophie Cook exerce son métier de photographe sans gêne en plus d'une carrière dans la politique (elle est candidate aux élections législatives). Elle espère que son cas pourra faire avancer la cause LGBTQ+ dans le football et faciliter le coming-out à l'avenir de joueurs :

Publicité

"Je pense que mon expérience montre un petit peu comment les réactions pourraient être, et je pense que ce serait pareil pour un joueur. Il y aurait de mauvaises réactions, mais dans le même temps il y aurait un énorme de soutien et beaucoup d'amour. Je ne pense pas que ce serait difficile pour un joueur de foot gay de rester."

Car aujourd'hui, pour la première femme transgenre à travailler dans la Premier League, peu de choses ont changé. Sauf une : "La seule différence est avec le président du club, Jeff Mostyn. Avant on se serrait la main, maintenant il me fait la bise. Je suis traitée comme n'importe quel femme travaillant pour le club."

Par Abdallah Soidri, publié le 16/05/2017

Copié

Pour vous :