Perdu de vue : les 5 disparus de l’année 2015 en Ligue 1

Piliers de leur club ou grands espoirs la saison dernière, ils ne sont plus réapparus sur les radars depuis juillet : qui sont les grands disparus de la Ligue 1 en 2015, et où sont-ils passés ?

Clinton Njie (Lyon – Tottenham)

 Clinton Njie, piégé par le chant des sirènes de la Premier League (Photo Twitter @OL)

Clinton Njie, piégé par le chant des sirènes de la Premier League (Photo Twitter @OL)

Virevoltant joker de l’OL la saison dernière et grand artisan de la deuxième place des Rhodaniens en juin dernier, Clinton Njie termine la saison avec un bilan assez épatant de 8 buts et 7 passes décisives. En sélection, le Camerounais affole également les compteurs avec 6 buts en 11 sélections, au point d’être désigné comme successeur de Samuel Eto’o. Mi-août, Tottenham débarque à Lyon avec un chèque de 17 millions et embarque le Camerounais à Londres. Depuis, plus trop de nouvelles. Njie n’a été titularisé que deux fois, en Europa League, et attend toujours de démarrer un match en Premier League.

Publicité

Florian Thauvin (Marseille – Newcastle)

Publicité

Photo Insta @flotov

Newcastle a pris les choses en main et a installé panneaux et chaînes pour empêcher Thauvin de fouler la pelouse (Photo Insta @flotov)

Ah, Florian Thauvin… Arrivé à Marseille dans le sang et les larmes en 2013, le jeune ailier fait l’objet de vives critiques durant ses deux années passées au club. Trop de déchets, trop d’individualisme, problèmes avec ses coéquipiers : Thauvin ne laisse pas indifférent, mais parvient tout de même à (plus ou moins) s’imposer à Marseille. Malgré une fin de saison en eau de boudin, l’OM sort la banane du siècle à l’été 2015 et réussit à expédier Thauvin à Newcastle contre 17 millions et le prêt de Remy Cabella. Chez les Magpies, Thauvin fait des débuts tonitruants en inscrivant un superbe but face à Northampton (D4) en League Cup. Et puis c’est tout. Depuis, l’Orléanais enchaîne les prestations apocalyptiques, au point de recevoir le premier 1/10 de la carrière de David Hope, un journaliste anglais du Sportsmail. Solidement collé au banc de touche, Thauvin ne grappille plus que des poignées de minutes depuis plusieurs mois et semble bien avoir fait le mauvais choix de carrière de trop.

Christophe Mandanne (Guingamp – Al Fujairah)

Voici la dernière photo publique de Christopher Mandanne où, vous le voyez, il respire le bonheur. (Photo Twitter)

Publicité

Légèrement dans l’ombre de son coéquipier Claudio Beauvue, Christophe Mandanne est l’autre grand artisan du conte de fées de l’En Avant Guingamp l’an dernier. Après des années à végéter en Ligue 2 voire en National, l’attaquant formé au Havre participe à la remontée de Guingamp en L1 et se retrouve enfin sous les feux de la rampe lors de la saison 2014-2015. Avec 45 matches disputés, 17 buts toutes compétitions confondues et un parcours brillant en Europe, Christophe Mandanne est convoité par quelques clubs de Ligue 1, et a même des offres en Angleterre. A 30 ans, le natif de Toulouse choisit la solution de facilité et part enterrer sa carrière à Al-Fujairah, aux Emirats. Aux dernières nouvelles, l’ancien Guingampais a joué 6 matches, mais qui connaît vraiment les stats des championnats des Emirats ?

Yoann Gourcuff (Lyon – Tribune présidentielle du Roazhon Park)

♪♪ Caaassééééééé ! Oooooh oooh, casséééééééé ! ♪♪ (Photo Philippe Desmazes / AFP)

♪♪ Caaassééééééé ! Oooooh oooh, casséééééééé ! ♪♪ (Photo Philippe Desmazes / AFP)

Bon, c’est vrai, on triche un peu. Yoann Gourcuff a disparu une première fois en 2011, lors de son transfert à Lyon. Malgré tout, en terme d’efficacité, l’ancien Bordelais est l’un des meilleurs joueurs de la saison 2014-2015 avec 3 buts et 4 passes décisives pour même pas 10 matches entiers en cumulé. Disparu du groupe pro dès avril 2015, Yoann Gourcuff est en froid avec l’OL, mais assure que les propositions de contrat pleuvent. A la fin de l’été, l’ancien joueur du Milan AC annonce avoir trouvé un accord avec son club formateur, Rennes, et assure que son retour n’est plus qu’une question de semaines. A l’aube de 2016, on n’a toujours pas vu Yoann Gourcuff ailleurs que dans les tribunes du Roazhon Park.

Publicité

Diego Rolan (Girondins de Bordeaux)

Quand tu te fais piquer ta place par un regen de 18 ans

Après deux saisons à chercher sa place chez les Girondins, Diego Rolan s’impose enfin lors de la saison 2014-2015. Avec 15 buts en championnat, l’Uruguayen devient une alternative crédible au fragile Cheick Diabaté et permet à Bordeaux d’accrocher la 6e place qualificative pour l’Europa League. Convoité par quelques clubs anglais (Aston Villa, notamment) au mercato, Diego Rolan realise une Copa America apocalyptique et reste finalement à Bordeaux. Cette saison, l’Uruguayen n’est plus que l’ombre de lui-même. Titularisé à 7 reprises seulement, l'attaquant bordelais n’a inscrit que deux petits buts et ne cesse de chuter dans la hiérarchie des buteurs bordelais, au point d’être désormais en concurrence avec le tout jeune Adam Ounas.

Par Serious Charly, publié le 28/12/2015

Copié

Pour vous :