Pourquoi Pep Guardiola va recruter Maxwel Cornet après OL-City

Comme une évidence. 

Ce mardi, l'OL a rendez-vous avec l'histoire. Après leur exploit à l'Etihad Stadium au match aller (2-1), les Lyonnais reçoivent Manchester City au Parc OL, avec le rêve de réaliser la même performance devant leurs supporters. 

Balayé tactiquement par Bruno Genesio à l'aller, Pep Guardiola est cette fois-ci prévenu, et connaît les armes des Rhodaniens. Et si beaucoup attendent Fekir, Ndombele ou Depay, le Catalan ne devrait pas être dupe : le principal danger lyonnais se nomme Maxwel Cornet. Et on vous explique pourquoi l'entraîneur de City devrait l'inclure dans son effectif dès cet hiver. 

Publicité

Parce qu'il est l'arme secrète de Bruno

Publicité

Vous pensez qu'on ne l'avait pas remarqué ? C'est mal nous connaître. Au match aller, Bruno Genesio titularise à la surprise générale Maxwel Cornet, et réalise le coup tactique parfait. Buteur pendant la rencontre, l'Ivoirien climatise le champion d'Angleterre en titre et marque les esprits. Mais depuis ce match, Genesio l'a mis à la cave : aucune titularisation en Ligue 1, et un temps de jeu famélique. Mais tout est calculé. 

Publicité

En effet, l'objectif est clairement d'endormir Guardiola, pour qu'il oublie à quel point le virevolant Ivoirien l'a traumatisé à l'Etihad. Et on est prêt à parier qu'il le fera rentrer à un moment clé ce soir, afin de faire de Maxwel le héros de la soirée. 

Parce que Guardiola tombe (encore) dans le piège

Et le piège posé par Pep Genesio semble fonctionner. En conférence de presse ce lundi, Guardiola a en effet envoyé des fleurs à l'OL et à ses joueurs... sans jamais mentionner Maxwel Cornet : "On va jouer contre l'OL, qui est une équipe très forte. Fekir et Depay, notamment, sont très difficiles à contrôler pour des défenseurs centraux parce qu'ils décrochent beaucoup. J'ai vraiment été impressionné à Manchester. Cette équipe est forte."

Publicité

Grave erreur : le Catalan a déjà oublié Cornet. Comment va-t-il réagir en voyant l'ailier lyonnais planter le but de le victoire en fin de match ce mardi ? C'est tout simple : en dégainant le carnet de chèque cet hiver. Pour en faire un monstre. 

Parce qu'il va devenir Maxwel Sterling

Tout le monde se souvient du niveau de Raheem Sterling avant sa rencontre avec Guardiola. Un joueur rapide, avec du potentiel, mais beaucoup trop limité au niveau QI football. Ça ne vous rappelle personne ? Nous si, clairement... 

Donnez à Pep Guardiola un Maxwel Cornet et six mois de travail et vous obtiendrez le Raheem Sterling du Rhône. 

Parce qu'il est polyvalent 

En l'absence de Gabriel Jesus, Pep Guardiola se déplace au Parc OL avec un seul attaquant de pointe : Kun Agüero.

Et devinez quel joueur a déjà évolué à plusieurs reprises à ce poste dans sa carrière, et aurez pu aider City ce soir ? Et oui, vous avez la réponse : Maxwel Cornet. La saison dernière, il avait notamment - brillamment - remplacé Mariano face à Montpellier... et avait marqué. Crack. 

Parce qu'il existe la jurisprudence Sergeï Semak

Si vous êtes arrivés jusqu'à ce paragraphe, vous vous demandez sûrement quelle(s) drogue(s) nous avons consommée(s) pour écrire cet article. Et surtout, à quel moment City serait prêt à débourser des millions sur Cornet plutôt que sur un joueur plus confirmé.

La réponse est pourtant simple : pour la jurisprudence Sergeï Semak. Pour les plus jeunes qui ne connaissent pas cette histoire, rapide explication. En 2004, le PSG reçoit le CSKA Moscou au Parc des Princes, et prend une raclée (3-1). L'homme du match n'est autre qu'un certain Sergeï Semak, auteur d'un triplé, qui élimine le PSG de la Ligue des Champions ce soir là. 

Deux mois plus tard, le Russe est recruté par le PSG, sans aucune raison valable, hormis de se venger à leur manière, et ainsi laver l'affront. 

C'est exactement ce qu'il va se passer pour Cornet. Buteur à l'aller, on sait déjà qu'il sera décisif lors de ce match retour, et hantera une nouvelle fois les nuits de Pep Guardiola. Le Catalan n'aura alors plus d'autres choix que de le recruter, afin d'être sûr de ne plus jamais recroiser sa route. CQFD. 

Par Julien Choquet, publié le 27/11/2018

Copié

Pour vous :