Paris Saint-Germain’s Italian midfielder Marco Verratti (R) reacts as he receives a yellow card by French referee Francois Letexier (L) during the French L1 football match between Paris Saint-Germain (PSG) and Lille (LOSC) at the Parc des Princes stadium, in Paris, November 2, 2018. (Photo by Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP)

Quelles sont les nouvelles règles à connaître avant la reprise de la Ligue 1 ?

C'est l'heure de réviser avant la reprise.

Vendredi, 20h45, le moment que vous attendez tous : la reprise de la Ligue 1, avec un alléchant Monaco-OL. Mais avant de passer aux choses sérieuses, il faut réviser un peu, d'autant que cette saison, de nouvelles règles font leur apparition, décidées en mars dernier par l'IFAB (International Football Association Board).

Publicité

Des règles plus claires pour les mains involontaires

Avec l'arrivée du VAR, d'un match à l'autre, les mains dans la surface ne sont pas sanctionnées de la même manière. La LFP veut clairement encadrer les choses cette saison : pour les actions défensives, seront sanctionnées les mains selon l'intentionnalité et l'agrandissement volontaire de la surface du corps. Pour les actions offensives, toutes les mains seront sifflées s'il y a but ou occasion sur l'action. 

Publicité

Pour que tout soit clair, voici ce que précise la LFP sur son site

"L’arbitre devra désormais invalider tout but marqué de la main ou du bras, même involontaire. Il devra également siffler faute si un joueur récupère la possession ou le contrôle du ballon après l’avoir touché du bras ou de la main et marque un but ou crée une occasion de but. Il en sera de même lorsqu’un joueur touchera le ballon du bras ou de la main en ayant artificiellement augmenté la surface couverte par son corps ou que son bras ou sa main sera au-dessus du niveau de l’épaule.

En revanche, l’arbitre ne sanctionnera pas les mains ou bras d’un joueur réalisés juste après un contact du ballon avec une autre partie de son corps, ou de celui d’un autre joueur à proximité, ou encore si le bras ou la main est près du corps et n’en augmente pas artificiellement la surface. Enfin, un joueur qui touche le ballon de la main en tombant avec le bras positionné entre son corps et le sol pour amortir la chute ne sera pas sanctionné non plus."

Plus de joueurs de l'équipe du tireur dans le mur lors d'un coup franc

Pendant un coup franc, les coéquipiers du tireur ne pourront plus se mêler aux adversaires dans le mur. 

Publicité

Des 6 mètres qui se veulent plus rapides

Lors d'un 6 mètres, le gardien pourra passer le ballon à un coéquipier même si celui-ci se trouve encore dans la surface de réparation. Les adversaires devront eux toujours se trouver en-dehors.

Un seul pied sur la ligne pour les gardiens lors des péno

Autre petit changement pour les gardiens : lors d'un pénalty, ils ne devront plus obligatoirement avoir les deux pieds sur leur ligne, un seul suffira. Par ailleurs, "les portiers ne pourront désormais plus toucher leurs poteaux, leur barre transversale et leurs filets pour déstabiliser le tireur".

Des sorties plus seulement à la ligne médiane

Pour gagner du temps, un joueur remplacé devra sortir du terrain "par le point des limites du terrain le plus proche de l’endroit où il se trouve". Fini le check avec le joueur qui le remplace à la ligne médiane. 

Publicité

Toss : côté du terrain ou coup d'envoi

Désormais, le capitaine qui remportera le toss pourra soit choisir la moitié de terrain sur laquelle il préfère débuter, soit obtenir le coup d'envoi. Auparavant, il choisissait seulement le terrain, et l'autre capitaine obtenait le coup d'envoi. 

Pour découvrir plus en détails toutes ces nouvelles règles, rendez-vous directement sur le site de la LFP

Par Lucie Bacon, publié le 07/08/2019

Copié

Pour vous :