"Nous serons toujours là pour vous, Français" : les supporters anglais rendent hommage à Paris

Mardi soir se tenait à Wembley le match de "l’après". Une rencontre qui n’avait pour importance que le symbole d’unité entre les Anglais et les Français après les tragiques événements de vendredi soir à Paris. Rencontres avec des supporters des deux équipes.

Fin d'après-midi ce mardi soir, les supporters anglais commencent déjà à s’amasser autour de Wembley. Beaucoup d’entre eux ont des drapeaux français dessinés sur leur visage, d’autres achètent des bonnets ou des écharpes aux couleurs des Bleus dans les petites boutiques aux abords du stade.

Les boutiques aux abords du stade (Matthew Kirby)

Les boutiques aux abords du stade (Matthew Kirby)

Publicité

Parmi eux, Ian, un Anglais qui fête ses 37 ans. Béquilles en main, ce grand fan de l’équipe nationale anglaise n’aurait raté ce rendez-vous pour rien au monde. Pas pour le football, mais pour le symbole que ce match représente à ses yeux :

Ce qui s’est passé est terrible, et si c’était arrivé à notre pays, tout le monde nous aurait soutenus. Dans ce genre de situation, nous devons tous nous serrer les coudes et être unis. On s’en fout des rivalités, nous serons toujours là pour vous, Français.

"Si on perd 5-0 ce soir, peu importe. C’est l’atmosphère et l’union qui compte"

Un témoignage poignant, que l’on retrouve également dans les paroles de Pierre, 31 ans, Français installé à Londres depuis 8 ans. Ce propriétaire d’un restaurant portait un tee-shirt particulier conçu pour l’occasion et floqué du logo "Pray for Paris", et s’attendait à un match particulièrement émouvant :

Publicité

J’ai reçu énormément de soutien de tous les Londoniens que je croise depuis vendredi. Si on perd 5-0 ce soir, peu importe. C’est vraiment l’atmosphère et l’union qui compte. Des supporters aux médias, tout le monde a fait un effort pour rendre hommage à la France pour ce match. L’union est vraiment présente partout.

Pierre et son tee-shirt en hommage à Paris (Matthew Kirby)

"Montrer qu’on a pas peur et qu’on est derrière notre équipe"

Si l’union se ressentait dans les paroles et dans les gestes de tous, elle se lisait aussi sur le stade de Wembley, orné de la devise Liberté, Égalité, Fraternité. Une nouvelle preuve de solidarité en plus de l’initiative prise par les médias de demander au public anglais de chanter La Marseillaise.

Publicité

Un supporter anglais montrant son soutien à la France devant un Wembley aux couleurs tricolores (Matthew Kirby)

Fraser, 9 ans, ainsi que son équipe de foot étaient présents hier soir et avaient appris l’hymne par coeur (même s’ils se sont tous cachés derrière leurs timidité lorsque leur coach a voulu les faire chanter.) En revanche, lorsqu’on leur a demandé ce qu’ils pensaient de l’enceinte anglaise aux couleurs tricolores, tous ont répondu en choeur "IT’S AMAZING !", avant de nous citer leurs joueurs français favoris : Pogba, Benzema, Martial et même Ribéry.

Fraiser et son équipe de foot devant Wembley (Matthew Kirby)

Fraser et son équipe de foot devant Wembley (Matthew Kirby)

Publicité

Si ces enfants vivent un conte de fée pour leur première visite à Wembley, d’autres sont déjà bien rodés. C'est le cas de Toto de Hyères et de ses potes de la section Var des supporters de l'Équipe de France, un groupe qui sillonne le monde pour suivre les Bleus. Et s'ils ont tous vécu le dernier mondial brésilien sur place, ce match est bien différent des précédents. Plus chargé en émotion selon Jean, le président de cette association :

Ce soir, tout est dans la symbolique, pour montrer qu’on n'a pas peur et qu’on est derrière notre équipe. On sera toujours là et on ne changera pas nos habitudes. Et les Anglais sont géniaux. On se sent rassurés, soutenus et bien entourés. On a vu des petites bougies dans le centre de Londres, avec les drapeaux français sur les fenêtres, et des taxis bleu-blanc-rouge.

Trois membres du club de supporters "Toto de Hyeres" (Matthew Kirby)

Trois membres du club de supporters du Var (Matthew Kirby)

Une interview entrecoupée par un supporter anglais crie "J’aime la France"  avec un accent pas du tout dissimulé. Un résumé parfait de cette soirée unique.

Par Julien Choquet, publié le 19/11/2015

Copié

Pour vous :