Non, Lionel Messi n'a pas tout inventé

Le moindre geste technique du petit Argentin fait instantanément le tour du monde. Pourtant, nombreux sont les joueurs à avoir fait (presque) aussi bien que lui...

Bien sûr Messi est l'un, si ce n'est le meilleur joueur du monde. Mais nous allons vous prouver en images que d'autres joueurs ont réalisé les exploits de la Pulga. Et ce, sans pour autant connaître le même retentissement médiatique.

Le penalty joué à deux

Pour la Saint-Valentin, le couple Messi-Suarez régalait la planète foot avec une phase de jeu à laquelle nous n'assistons que très rarement : un penalty joué à deux.

Publicité

Certes le geste est rare, mais il ne nous est pas inconnu. Vous avez très certainement vu celui des duos Cruyff-Olsen et Pirès-Henry. Pour des fortunes diverses...

Publicité


Âmes sensibles s'abstenir, ce qui suit est d'une atrocité sans nom !

Publicité


L'été dernier, le duo Mouibhi-Bounedjah de l'Etoile Sportive du Sahel s'essayait à l'exercice du penalty joué à deux face à l'Olympique de Marseille en match amical. Et personne n'en a entendu parler.

Publicité

Même si le duo barcelonais n'est pas le premier à oser ce geste, un penalty joué à deux n'avait jamais autant inspiré les commentateurs du monde entier.

Le crochet que Boateng n'oubliera jamais

Souvenez-vous, le 6 mai 2015, le FC Barcelone affronte le Bayern Munich en match aller d'une demi-finale de C1. La rencontre reste incertaine jusqu'aux fulgurances du petit Léo qui plante un doublé en moins de trois minutes. Et pas n'importe quels buts. À l'image de Jérôme Boateng, toute la sphère footballistique en tombe des nues.

Inutile de le nier, c'est magnifique, magistral, extraordinaire. Mais imaginez un instant que l'attaquant norvégien de Malmö ne soit justement pas un attaquant norvégien évoluant dans le championnat suédois, mais bien notre petit génie argentin. Vous auriez très certainement vu et revu la vidéo qui suit. Et Van Der Wiel ne dormirait toujours pas sur ses deux oreilles.

Le raid solitaire

Adepte des raids solitaires, Lionel Messi s'est illustré en 2007 en marquant un but extraordinaire. Partant de son camp, il élimine cinq joueurs avant de conclure sereinement, nourrissant par la même occasion la comparaison avec son illustre aîné, Diego Maradona.

Soyons honnête, notre Julien Féret national est également capable de soulever les foules par ses raids solitaires, il est simplement plus collectif que la Pulga. Mais il lui arrive parfois de s'accorder un petit plaisir. Comme ça, de temps en temps...

Jérémy Ménez avait également fait des siennes sous les couleurs du Paris Saint-Germain. En partant lui aussi de son camp, il éliminait quatre joueurs rennais avant d'ajuster le gardien en toute tranquillité.

Le but de la main

Est-il nécessaire de revenir sur la "Main de Dieu" de Diego Maradona un soir de Coupe du Monde 1986 ? Et bien Lionel Messi a une fois de plus imité son glorieux prédécesseur en 2007, plaçant sa petite mimine pour conclure une action barcelonaise au détriment d'un corps arbitral induit en erreur.

Des buts de la main on en a vu pas mal mais à la rédaction, la triche, on n'aime pas ça. Alors on vous a simplement sélectionné celui du géant italien Graziano Pellè qu'on a l'habitude de voir planter de la tête. Visiblement l'arbitre de ce Italie-Malte s'est laissé berner par les qualités de l'attaquant des Saints de Southampton.


Non, Lionel Messi n'a pas inventé le football, il le sublime. Mais d'autres joueurs sont également en mesure d'offrir un spectacle extraordinaire à la hauteur de l'attaquant barcelonais. Seulement, la Pulga est capable de sortir un geste génial à chacune de ses apparitions. Elle est là la différence...

Par Antoine Bonnet, publié le 19/02/2016

Copié

Pour vous :