MOSCOW, RUSSIA – JULY 15: Paul Pogba and Kylian Mbappe of France celebrate victory following the 2018 FIFA World Cup Final between France and Croatia at Luzhniki Stadium on July 15, 2018 in Moscow, Russia. (Photo by Matthias Hangst/Getty Images)

La France fait tellement peur qu'elle galère à trouver des adversaires avant l'Euro

L'épouvantail, c'est nous.

L'équipe de France débutera son Euro le 16 juin prochain contre l'Allemagne. D'ici là, nos Bleus sont à la recherche d'adversaires pour préparer la compétition. Et la tâche s'avère plus ardue que prévu, la faute à de nombreuses nations refusant d'affronter les champions du monde en titre.

Pour la prochaine trêve internationale en mars prochain, Didier Deschamps aurait aimé disputer un match contre la Belgique. Mais la proposition a été déclinée par le sélectionneur des Diables Rouges, Robert Martinez. Selon lui, une telle rencontre à ce moment de l'année aurait "peu de sens. À ce moment-là, tous les meilleurs joueurs seront occupés par leur compétition nationale et la Ligue des champions", avait-il déclaré au quotidien belge Het Nieuwsblad. Mais d'autres sources parlent d'une crainte de perdre la 1ere place au classement FIFA en cas de défaite contre la bande à Griezmann.

Publicité

Dans L'Équipe, on apprend que d'autre équipes sont peu enclins à affronter les Bleus. Un agent organisateur de match explique au quotidien sportif : "Elles se disent que s'incliner contre la France n'est pas le meilleur moyen de commencer sa préparation. L'Angleterre, par exemple, préfère affronter l'Italie à cette période."  Avec leur statut de champion du monde, les Tricolores font figure d'épouvantail avant le tournoi. Littéralement.

Par Abdallah Soidri, publié le 04/12/2019

Copié

Pour vous :