Nantes’ French forward Yacine Bammou celebrates after scoring a goal during the French L1 football match between Nantes (FCN) and… Lire la suite

Les joueurs du FC Nantes, cobayes d’une expérience technologique inédite en Europe

Le Football Club de Nantes a récemment proposé à ses joueurs de tenter une toute nouvelle expérience : ingérer une pilule avant un match officiel, pour la science. 

Depuis quelques années, les institutions sportives surfent sur les évolutions scientifiques et technologiques pour favoriser les performances de leurs athlètes. Loin de toute forme de dopage, dix joueurs nantais volontaires ont consommé une gélule connectée avant de rencontrer le Stade Rennais FC, puis le Paris Saint-Germain en septembre dernier.

Dotées d’un mini capteur électronique, ces pilules permettent d’analyser précisément les variations de température des joueurs durant une rencontre, jusqu’aux heures de récupération qui s’en suivent. Philippe Daguillon, kiné historique du FC Nantes, a précisé à l'AFP les raisons qui ont poussé le club à s'inscrire dans cette dynamique technologique :

Publicité

On voulait voir la thermorégulation d'un joueur de football durant un match de compétition, ce qui n'avait jamais été fait. On a eu des gars qui sont montés à plus de 39°C, donc ça chauffe quand même ! C'est un premier essai qui mérite d'être approfondi, car ce n'est pas suffisant pour tirer des conclusions définitives. Mais les résultats ont été intéressants.

Les données collectées ont pour but d’optimiser la récupération des joueurs, notamment en personnalisant les séances de cryo-récupération - sorte de douloureux bains glacés -, étapes aujourd'hui inévitables du processus de récupération des sportifs de haut niveau.

Images BodyCap

Image BodyCap

Publicité

BodyCap, la startup française qui fabrique ces pilules connectées, estime qu’une utilisation régulière permettra "d’améliorer significativement les prestations des joueurs sur le terrain et d’étudier leurs données physiologiques." Cette première expérience sur le marché européen popularisera-t-elle cette gélule du nom de e-CelSius Performance ? Ces dernières viennent tout juste d’être commercialisées aux Etats-Unis alors que 100 clubs de football professionnel seraient semble-t-il intéressés par cette technologie. Sébastien Moussay, co-fondateur de BodyCap, semble enchanté qu'une écurie de Ligue 1 ait fait appel aux services de sa société spécialisée dans les capteurs électroniques miniaturisés sans-fil :

Nous sommes ravis de cette collaboration avec le FC Nantes. Elle confirme l’intérêt du sport de haut niveau pour notre produit.

C'est beau la science. (pHOTO JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP)

C'est beau la science. (Photo Jean-Sébastien Evrard / AFP)

Publicité

On vous rassure, ces gélules n’exercent aucune influence directe sur les performances des joueurs et les résultats du FC Nantes en témoignent. Défaits 2 à 0 face à leur ennemi intime du Stade Rennais lors du premier essai, les canaris avaient ensuite perdu 4-1 contre l’ogre parisien deux semaines plus tard.

Par Antoine Bonnet, publié le 25/11/2015

Copié

Pour vous :