Un joueur égyptien accusé de harcèlement sexuel a été exclu de la CAN

La sentence est irrévocable.

La Fédération égyptienne a tranché dans le vif en décidant d’exclure en pleine CAN l’un de ses joueurs, récemment accusé de harcèlement sexuel. Amr Warda, attaquant pour les Pharaons, a quitté ses partenaires après que deux femmes ont dénoncé les agissements du footballeur envers elles sur les réseaux sociaux.

Publicité

Deux mannequins ont partagé des captures d’écran de leurs conversations WhatsApp et Instagram avec le joueur. On y découvre les demandes insistantes, de photos notamment, et l’envoi d’images des parties intimes de l’ailier du PAOK Salonique.

Publicité

Publicité

Face à ces révélations, la Fédération égyptienne n’a pas hésité et a fait le choix de l’exclusion d’Amr Warda de l’équipe. Une décision officialisée ce mercredi sur Twitter :

"Le président de la Fédération égyptienne de football, Hani Abu Reda, a décidé d’exclure Amr Warda de l’équipe après consultation du personnel technique et administratif de l’équipe afin de maintenir l’état de discipline, d’engagement et de concentration."

Par Abdallah Soidri, publié le 26/06/2019

Copié

Pour vous :