Phiipp Lahm & Bastian Schweinsteiger – Facebook Bayern Munich

Joshua Kimmich est-il le successeur de Bastian Schweinsteiger ou de Philipp Lahm ?

Joshua Kimmich continue de progresser à vitesse grand V, comme en témoigne son début de saison époustouflant. À seulement 21 ans, l'Allemand a tout pour devenir une référence mondiale. Oui, mais à quel poste ?

Grande révélation de la saison dernière, le parcours de Joshua Kimmich impressionne car ce dernier possède un profil très rare : celui du joueur caméléon, capable d'évoluer à de nombreux postes dans différentes zones. Une rareté pourtant habituelle au Bayern Munich, qui possède déjà Philipp Lahm et David Alaba, des monstres en la matière. Si la comparaison avec son illustre capitaine est logique et évidente, Kimmich semble aussi être l'héritier d'un tout autre joueur allemand.

Joshua Kimmich - Official Twitter

Joshua Kimmich - Official Twitter

Publicité

L'âme d'un latéral ?

Publicité

Joshua Kimmich est un milieu relayeur de formation. C'est à ce poste qu'il a gagné l'Euro U19 en 2014 avec l'Allemagne (même s'il a joué en sentinelle durant la finale). Mais lorsque Pep Guardiola doit faire face à une hécatombe la saison dernière (Benatia, Boateng, Martinez et Badstuber), il réalise un de ses nombreux paris tactiques dont il a le secret en le titularisant en charnière centrale, comme lors du Dortmund - Bayern du 5 mars dernier. Si le joueur fait un match de patron, ça n'empêche pas le Catalan de le sermonner sur le terrain après le match, devant les caméras du monde entier. L'actuel manager Manchester City savait qu'il avait un phénomène entre les mains.

Joshua Kimmich - Official Facebook

Joshua Kimmich - Official Facebook

L'Allemand possède un profil rare qui lui permet donc d'évoluer en défense centrale, mais aussi sur le côté droit durant l'Euro en l'absence du retraité Philipp Lahm. En plus d'être solide défensivement durant cette compétition, il a multiplié les déboulés dangereux dans son couloir. On se rappelle qu'il était l'Allemand le plus dangereux face à la France en demi-finale, où il avait touché le poteau droit de Hugo Lloris d'une superbe frappe enroulée du pied gauche s'il vous plaît.

Publicité

La Terre du Milieu

Pep Guardiola présentait Joshua Kimmich comme le "futur meilleur défenseur du monde". Après son Euro éclatant, on l'annonce comme étant le successeur naturel de Philipp Lahm. Pourtant son début de saison laisse penser tout le contraire.

Joshua Kimmich - Twitter Bayern Munich

Joshua Kimmich - Twitter Bayern Munich

Sous la coupe de son nouveau coach Carlo Ancelotti, Kimmich occupe un poste de milieu relayeur. Avec une charnière Hummels/Boateng et la présence de Lahm dans le couloir droit, il ne pouvait en être autrement. Mais pourquoi se priver d'un joueur capable de jouer à différentes zones, quand on l'a sous la main ? Le Mister l'a bien compris, car dans son esprit c'est Rafinha la doublure du capitaine mythique du FC Hollywood. Dans son milieu à trois, le duo Vidal/Thiago semble avoir une longueur d'avance sur l'Allemand mais ça n'empêche pas ce dernier de briller quand il en a l'opportunité.

Publicité

Une solution idéale

Face à Schalke le 9 septembre dernier, Joshua Kimmich est remplaçant mais arrive à être décisif en marquant. Titulaire dans la foulée face à Rostov en C1, il ouvre son compteur européen en inscrivant un joli doublé. Et lors de la dernière journée contre Hambourg, il plante à nouveau une banderille. La grande interrogation de la saison bavaroise sera de savoir si Kimmich finira par être un titulaire indiscutable. Tout dépend de l'état de forme du vétéran Xabi Alonso : si ce dernier est sur le banc, c'est Thiago qui évolue en 6, ce qui permet donc à l'Allemand d'être titulaire.

Le poste de milieu relayeur semble convenir parfaitement à Kimmich. Il lui permet d'utiliser pleinement ses qualités défensives mais aussi offensives, contrairement au poste de latéral droit. Avant l'Euro, le jeune Bavarois a avoué que son modèle n'était autre que Bastian Schweinsteiger, ancien milieu latéral devenu relayeur. Et si finalement Kimmich prenait le flambeau de Schweini, et non celui du capitaine Lahm ?

S'il faudra attendre pour avoir une réponse à cette question, on espère tout de même pouvoir l'admirer ce mercredi soir en C1 face à l'Atlético Madrid. Coup d'envoi à 20h45.

Par Wallid Addigue, publié le 28/09/2016

Copié

Pour vous :