Hertha’s players kneel with linked arms in collective protest against discrimination ahead of the German Bundesliga soccer match between Hertha BSC and FC Schalke 04 in Berlin, Germany, 14 October 2017. Photo: Annegret Hilse/dpa

Les joueurs du Hertha Berlin posent un genou à terre pour lutter contre le racisme

La tolérance est reine dans le football allemand. Après les formidables initiatives du Dynamo Dresde ou du Borussia Dortmund en faveur de la lutte contre le racisme, c'est désormais le Hertha Berlin qui s'unit contre les discriminations. Dans un contexte spécial depuis la percée de l'extrême droite au Parlement allemand, le club de la capitale a trouvé une façon bien particulière de protester contre la montée des discriminations outre-Rhin.

Avant la rencontre face à Schalke 04 samedi, les hommes de Pál Dárdai ont tout simplement posé un genou à terre.

Publicité

Le Hertha défend la tolérance et la responsabilité ! Pour un Berlin tolérant et un monde ouvert, aujourd'hui et pour toujours !

Publicité

Ce geste, également réalisé par le staff technique du Hertha, a une valeur qui dépasse largement les frontières allemandes. En effet, il a été popularisé en 2016 par Colin Kaepernick, le joueur de NFL des 49ers de San Francisco, qui, pendant l'hymne américain, avait posé un genou à terre pour dénoncer le racisme aux États-Unis.

Un geste qui demeure aujourd'hui un symbole pour tous les sportifs.

Publicité

Par Sacha Dahan, publié le 16/10/2017

Copié

Pour vous :