Le magnifique hat-trick d'un joueur de Wigan : deux buts et un bébé en (presque) un match

Ryan Colclough et son club, Wigan, affrontaient ce mardi soir Doncaster en League One, la 3e division anglaise. Et l'ailier a vécu une soirée très particulière, et pas uniquement grâce à la victoire 3-0 de son équipe. 

Alors qu'il n'avait marqué qu'un seul but en championnat depuis le début de saison, il a carrément inscrit ce mardi un doublé. Et à l'heure de jeu, juste après son second but, il a été remplacé car il avait une toute petite urgence : sa compagne était en train d'accoucher. 

Publicité

Deux buts pour Ryan Colclough ce soir ! Il est sorti et est en route pour l'hôpital où sa compagne est en plein travail ! 

Publicité

Il s'est donc rendu à la maternité, juste à temps pour voir l'arrivée de son bébé, et poser avec... en tenue de match, comme l'a montré ce tweet du président de Wigan : 

Publicité

Bravo à Ryan Colclough qui a inscrit un doublé ce soir lors de notre victoire avant d'être remplacé à temps pour assister à la naissance de son fils ! 

Après la rencontre, le coach assistant, Leam Richardson, a expliqué comment le match s'était déroulé pour l'équipe

Publicité

"À la mi-temps, on a eu le message annonçant que la poche des eaux s'était brisée. Juste après le second but, il était hors du terrain, car sa tête était ailleurs. On est tous des hommes, on est tous différents, certains joueurs ne seraient pas partis et seraient encore dans le vestiaire en ce moment ! D'autres veulent directement partir pour soutenir leur partenaire, et vous devez respecter chacun dans ces choix. Nous souhaitons plein de bonheur à sa famille et à lui-même, et nous espérons que tout va bien" 

Sur son compte Twitter privé, le joueur a quant à lui déclaré être fier de son hat-trick très particulier... 

"Un bon résultat et des efforts de toute l'équipe ! Je suis très heureux de fêter la naissance de mon deuxième fils avec deux buts et, avec sa naissance, c'est un hat-trick pour moi ! Merci pour tous vos messages !"

Par Lucie Bacon, publié le 22/11/2017

Copié

Pour vous :