Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, spécial remontada du Barca

Amis parisiens, fermez tout de suite cette page, ce qui va suivre risque de ne pas vous plaire.

Hier soir, on a tout simplement vécu un match exceptionnel dans l'histoire du foot français et européen. Le Barca a réussi tout ce que les Parisiens craignaient : la remontada. Retour sur un huitième de finale complètement fou.

Dès les premières secondes du match, le Barca donne le ton : Suarez inscrit un but à la 3e minute. Ce match va être chaud pour Paris qui a du mal à exister et avancer pendant une grosse partie de la première période.

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

Les Parisiens reculent, reculent et reculent encore...

... jusqu'à commettre le pire : Kurzawa inscrit un but contre son camp à 5 minutes de la fin de la première période.

Juste après la mi-temps, Messi fait rêver ses supporters en faisant revenir son équipe à un but de l'exploit. Mais Cavani fait momentanément taire le Camp Nou 10 minutes plus tard en inscrivant un but qui calme les espoirs barcelonais.

À la 85e, Di Maria oublie sur sa droite Cavani qui aurait pu tuer tout le suspens.

... puis l'arbitre annonce 5 minutes de temps additionnel.

Et là, tout bascule. En 7 minutes, les Barcelonais accomplissent l'impossible : marquer 3 buts et se qualifier.

Après la 85e minute : Barcelone a tiré 6 fois au but, a marqué 3 buts. Le PSG a réussi 4 passes, dont 3 fois sur engagement. 

En voilà une bien belle idée. Mais trop tard.

Pendant ce temps, les supporters lyonnais...

En défense centrale, de l'autre côté, c'était vraiment l'apocalypse.

Et puis évidemment, Raymond Tada est élu homme du match...

Piqué est en feu après la rencontre, attention les yeux.

C'est forcément le festival du troll sur Twitter...

Même l'académie Goncourt s'y met...

Même Modou Sougou s'y met !

Même Guingamp s'y met !!!!!

Mais le meilleur troll de la soirée est signé Neymar, dans sa story Instagram...

Par Lucie Bacon, publié le 09/03/2017

Copié

Pour vous :