Gerard Piqué raconte qu'il a créé un groupe WhatsApp où se chambrent les joueurs espagnols du Real et du Barça

Depuis quelques mois, Gerard Piqué réalise lui-même des interviews pour le Players Tribune. Il a ainsi par exemple interrogé Neymar sur ses souvenirs de Coupe du Monde, mais aussi son coéquipier au Barça Luis Suárez

Cette semaine, le Barcelonais n'a reçu personne, mais il s'est lui-même confié sur le site du Players' Tribune et a distillé au passage quelques anecdotes sur sa vie d'athlète. L'une d'elles a particulièrement retenu notre attention. Piqué y raconte qu'il a créé, cette saison, un groupe WhatsApp dans lequel il a réuni les Espagnols du Real et du Barça. 

Publicité

Comme ça nous a bien fait marrer, on vous a traduit cet extrait. La longue confession de Piqué est à retrouver dans son intégralité ici

Publicité

"Je vais vous confier une petite info secrète. Tout le monde sait que les footballeurs ont des groupes sur WhatsApp. J'en ai un juste pour mes amis proches, et j'en ai un autre juste pour mes coéquipiers du Barça. Mais mon préféré va vous surprendre. Plus tôt cette saison, alors que nous étions déjà à 8 ou 9 points du Real Madrid en championnat, j'ai créé un groupe spécial pour certains des gars de l'équipe nationale espagnole qui jouent pour le Real Madrid et Barcelone.

Si vous lisez seulement ce que disent les médias, vous pourriez penser que nous nous haïssons les uns les autres. Mais, en fait, nous nous entendons tous très bien, et nous échangeons des textos sur les tactiques et les philosophies du football et aussi sur les livres que nous lisons....

.... Non, bien sûr, je plaisante ! Tout ce que nous faisons dans ce groupe, c'est nous troller sur le Barça et le Real !

C'est le meilleur. Nous sommes comme des enfants. Et c'est particulièrement hilarant pour moi en ce moment, parce qu'on est à 15 points du Real en Liga. Donc, je deviens très créatif dans mes réponses.

La saison dernière, quand le Real gagnait tout, ils se sentaient plutôt bien. Ils trollaient tout le temps quand je les voyais à l'entraînement en équipe nationale. À chaque fois qu'ils gagnaient un match la saison dernière, ils postaient des photos torse nu sur Instagram dans le vestiaire. Vous vous souvenez ?

Ils souriaient et gonflaient leurs muscles comme The Rock en disant #HalaMadrid et en postant de petits emojis trophée. Cette saison, en revanche, c'est différent. Toutes leurs photos Instagram sont très sombres. "3 points aujourd'hui. Nous devons continuer à travailler !"

Donc je leur envoie des textos dans le groupe WhatsApp, "Allez les gars, pourquoi être si sérieux ?!" Puis j'ai mis un emoji qui pleure, et un emoji qui rit. J'ai même donné un nom spécial au groupe. Il s'appelle : FÉLICITATIONS.

Je peux plaisanter avec ces gars, parce qu'ils sont mes frères en sélection. Nous pouvons détester les clubs des uns et des autres, mais nous jouons tous pour le même pays, avec le même rêve, et c'est quelque chose dont je suis très fier."

Relire -> Vidéo : la première interview menée par Piqué vient de sortir, et Neymar est son premier invité 

Par Lucie Bacon, publié le 22/03/2018

Copié

Pour vous :