Brand

Les deux gagnants du "Miami Hotline" nous racontent leur séjour à l'occasion du Summer Tour du PSG

Alors, c'était comment ? 

Le mois dernier, nous faisions gagner à deux heureux chanceux un voyage à Miami pour aller voir jouer le Paris Saint-Germain lors de leur Summer Tour. Antoine et Maïlys reviennent aujourd'hui des étoiles pleins les yeux et nous partagent leur expérience. 

Publicité

Tout a commencé avec l'opération "Miami Hotline", lancée début juin avec McFly et Carlito. L'objectif : deux lives Facebook, durant lesquels les internautes étaient invités à répondre à des questions pouvant les envoyer à Miami pour le Summer Tour du PSG.

Parmi eux, Antoine, qui a eu la chance de remporter le gros lot et de s'envoler à Miami :"C'était une très bonne idée, le concept et le décor étaient bien choisis. Je l'ai découvert grâce à McFly et Carlito." 

Publicité

Autre gagnante : Maïlys, qui a pu réaliser l'un de ses rêves grâce à cette opération :

"Je voulais vous remercier du plus profond de mon cœur pour cette expérience. J'ai à peine 19 ans et je n'avais jamais effectué un voyage aussi lointain, ce concours m'a permis de réaliser de nombreux rêves !"

Parmi ces rêves, celui d'avoir pu rencontrer des joueurs du PSG, dont un certain Blaise Matuidi, avec qui elle a pris la pose. 

Publicité

Et quand on leur demande quel a été leur moment favori, les réponses divergent. Si pour Antoine "le plus marquant a été le match de la Juventus, quand [il] a été proche de stars mondial comme Buffon", pour Maïlys c'est l'ensemble qui a rendu ce voyage inoubliable : 
"En plus du match, je retiens toutes les activités que l'on nous a proposées : la Finale Coca-Cola eCopa, le Pop-up Store du PSG à Wynwood, le Hard Rock Stadium, l'entraînement et surtout les rencontres avec les joueurs !" 

Publicité

 

Pour le mot de la fin, on leur a demandé si ce voyage avait eu un impact sur leur passion du foot. Antoine, qui était déjà mordu du foot avant le voyage, est plus convaincu que jamais : "Je suis toujours autant passionné de foot et du beau jeu, et ça n'est pas prêt de s'arrêter là".     

Par Coca-Cola, publié le 02/08/2017

Copié