rABIOTAFP PHOTO / FRANCK FIFE

L'édito de Lucas : qu'attendre de l'équipe de France pour 2017 ?

Si vous n’avez pas suivi la rencontre entre la France et la Côte-d’Ivoire, aucun problème : on vous fait le résumé du match le plus ennuyant de l’équipe de France en 2016, et on en tire les conséquences.  

À Lens, les gradins du stade Bollaert sont remplis et le public français met une superbe ambiance. Avec une équipe de France remaniée, Didier Deschamps donne à Adrien Rabiot sa chance de prouver qu’il a sa place dans le groupe tricolore. À ses côtés, on retrouve Ousmane Dembélé pour sa première titularisation ainsi que Benoît Costil, quatrième gardien dans la hiérarchie, qui se voit propulsé titulaire contre les Eléphants.

Publicité

Pendant les premières minutes de la rencontre, ce sont les Bleus qui ont le pied sur le ballon. Quelques frappes n’inquiètent pas les Ivoiriens, si ce n’est ce superbe enchaînement poitrine-demi-volée du madrilène Kevin Gameiro. Malheureusement, le ballon finit sa course dans le petit filet gauche du portier ivoirien. Réaction quasi immédiate de la part des Ivoiriens avec un long ballon devant qui réussit à déstabiliser la défense française. Sidibé essaye tout de même de dégager de la tête directement sur le capitane Die qui enchaîne sans hésitation d'une frappe sèche de l’extérieur du pied gauche sur le montant de Costil ! Salomon Kalou a bien suivi, mais heureusement pour les Bleus, l'arbitre siffle un hors-jeu.

rABIOTAFP PHOTO / FRANCK FIFE

Rabiot, un des meilleurs Français hier soir (Photo AFP / FRANCK FIFE)

Ensuite, plus grand-chose à se mettre sous la dent, excepté un cafouillage dans la surface de réparation française suivi d'un contre favorable gagné par l’ex-Parisien Kevin Gameiro et Dimitri Payet, mais le ballon vient mourir dans les gants de Gbohouo. Réaction rapide des Éléphants avec Kodja qui enchaîne les passements de jambes sur le côté gauche de la surface de Costil, parvient à passer Djibril Sidibé et frappe. Avec une trajectoire hasardeuse, l’Ivoirien met en difficulté le portier tricolore, qui réussit à repousser la sphère du bout des poings. En seconde période une nouvelle fois, pas de grosses actions, mis à part les six changements effectués par le sélectionneur de l’équipe de France, qui bouleversent complètement le jeu français.

Publicité

Et après ?

Pour leur dernier match de 2016, les Bleus n’ont pas séduit. Mais que doit changer Didier Deschamps pour l’année prochaine ?

Pour moi, c’est le flanc droit de l’attaque française qui a un problème. Hier, c’était le jeune Ousmane Dembélé qui avait pour but d’animer ce couloir… en vain. On ne peut pas lui reprocher grand-chose, il est jeune, il peut passer à côté d’une rencontre avec sa sélection… Mais ce que je reproche à Didier Deschamps, c’est qu’il n’a pas encore trouvé l’attaquant droit de son équipe. Par exemple, durant l’Euro, le sélectionneur a changé trois fois d’attaquant droit, puisque nous avons eu : Sissoko, Griezmann et Coman.

Publicité

Sinon, on ne peut pas faire beaucoup de reproches à l’équipe de France : l’année a été belle, elle l'aurait été encore plus avec une victoire en finale de l’Euro… 2017 s'annonce intéressante, avec les jeunes talentueux qui arrivent : Rabiot, Dembélé ou Lemar.

Par Lucas De Carvalho, publié le 16/11/2016

Copié

Pour vous :