Lyon’s French midfielder Corentin Tolisso celebrates after scoring a goal during the French L1 football match Olympique Lyonnais (OL) vs Olympique de Marseille (OM) on January 24, 2016, at the Parc Olympique Lyonnais stadium in Decines-Charpieu, central-eastern France. / AFP PHOTO / PHILIPPE DESMAZES

Corentin Tolisso, le taulier du début de saison de l'OL

Corentin Tolisso a fait le choix de rester à l'OL cette saison malgré les avances du Napoli. Et au final cette décision semble être la bonne, tant le Gone semble s'affirmer comme un patron dans le collectif lyonnais en ce début de saison. 

Comme à l'accoutumée, le mercato lyonnais a beaucoup fait parler, notamment sur le cas de Corentin Tolisso. Le natif de Tarare a fait l'objet d'une offre de 30 millions d'euros de la part du Napoli, mais il a finalement souhaité rester. Un choix dont il est content à l'heure actuelle, mais qui était difficile à faire comme il l'explique dans les colonnes de L'Équipe :

Pendant deux ou trois jours, je n'ai pensé qu'à ça. J'en parlais beaucoup avec ma famille. Je m'entraînais, je me réveillais et je me couchais avec ça dans la tête. Il n'y avait que ça en moi. Je ne m'attendais pas à ce que Naples, un grand club que je respecte énormément, propose autant d'argent.

Au moment où je prends ma décision, c'est une libération. Les nombreuses questions que je me pose sur mon avenir sont évacuées et ça me permet de me reconcentrer pleinement sur l'OL.

Publicité

Corentin Tolisso - AFP PHOTO / PHILIPPE DESMAZES

Corentin Tolisso (Photo AFP / PHILIPPE DESMAZES)

Cet épisode derrière lui, celui qu'on surnomme "Coco" s'est pleinement remis dans le sens de la marche en ce début de saison. Lors de la première journée face à Nancy, Tolisso s'est montré sous un visage plus défensif, en récupérant plusieurs ballons derrière Sergi Darder et Maxime Gonalons plus offensif qu'à l'accoutumée.

Le mot "offensif" résume très bien les matches suivants du numéro 8 de l'OL : il est à l'origine du penalty face à Caen suite à une de ses nombreuses percées, et il ouvre le score face à Dijon. Face à Bordeaux, il ne rentre qu'à la 69ème minute, revenant de sa convocation en Équipe de France Espoirs avec qui il brille : face à l'Islande, il inscrit un doublé et permet de croire à une qualification.

Publicité

En mode offensif

Corentin Tolisso semble avoir franchi un palier sur le plan offensif, ce qui ne sera pas de trop ce mercredi soir en C1 face au Dinamo Zagreb. Alors que l'effectif est amputé de plusieurs joueurs (Lacazette, Fékir, Valbuena, Grenier...), il se murmure que Bruno Génésio pourrait mettre en place un 3-5-1-1 inédit, avec Tolisso placé juste derrière Maxwell Cornet. De nouvelles responsabilités qui ne font pas peur au joueur de 22 ans :

La saison dernière, on n'a pas du tout été à la hauteur (en C1). Mais je pense que cela nous a fait grandir. Et jouer ce premier match de Ligue des Champions du Parc OL, c'est historique, magnifique à vivre. J'ai envie d'être l'un des leaders de cette aventure sur le terrain comme en dehors même si c'est valable également dans les autres compétitions. J'ai envie de mener l'équipe le plus haut possible.

Corentin Tolisso - Official Facebook

Corentin Tolisso - Official Facebook

Publicité

Rendez-vous donc ce mercredi soir pour le premier match de la campagne européenne de l'OL qui s'annonce difficile mais excitante. Et ça commence par le Dinamo Zagreb.

Par Wallid Addigue, publié le 14/09/2016

Copié

Pour vous :