Contre le gaspillage alimentaire, les clubs français se mobilisent et aident des personnes dans le besoin

L'Euro 2016 en France avait fait naître des initiatives de grande ampleur pour lutter contre le gaspillage alimentaire dans les stades de l'Hexagone. Un an et demi plus tard, les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 sont de plus en plus nombreux à multiplier les actions. Tour d'horizon de ces enceintes qui agissent contre le gaspillage.

L'OGC Nice

Les efforts de l'OGC Nice portent leurs fruits : depuis le début de la saison dernière, la Banque Alimentaire des Alpes-Maritimes a remis plus de 2 000 tonnes de nourriture, principalement des sandwichs, à des associations partenaires et pour les personnes les plus démunies. L'engagement du club azuréen, souvent indigné de la quantité de nourriture qui finissait dans les ordures de l'Allianz Riviera, n'y est pas anodin depuis la création de son programme citoyen Gym Solidaire

Par exemple, lors de la dernière rencontre à Nice, pour la réception de Metz le 2 décembre, la Banque Alimentaire a récolté 84 kilos de nourriture. Toutefois loin du record des 214 kilos récupérés lors de Nice-Monaco, en août 2016. Et un chèque de 8 000 euros a pu être remis à la fondation après la rencontre face aux Messins, grâce à un euro symbolique prélevé sur chaque billet vendu.

Publicité

Publicité

L'AS Saint-Étienne

L'association ASSE Cœur Vert, présidée par Dominique Rocheteau, tend chaque année la main à la Banque Alimentaire du département de la Loire, qui a organisé sa collecte annuelle du 24 au 26 novembre dernier. L'appel à la mobilisation lancé par le club le mois dernier a ainsi aidé à récolter 170 tonnes de nourritures, soit l'équivalent de 340 000 repas.

Publicité

L'Olympique lyonnais et le Paris Saint-Germain

Après chaque rencontre au Groupama Stadium, les mêmes habitudes. Stockés dans une chambre froide, les invendus alimentaires sont remis aux associations de la Banque Alimentaire du Rhône par Sodexo, qui a signé un partenariat avec l'OL depuis mars 2016. La BA69 a ainsi dévoilé les chiffres de nourriture récoltée, en progrès chaque saison : 5 480 kilos en 2015-2016 et 6 165 en 2016-2017. 

Publicité

Idem pour le Paris Saint-Germain, également partenaire de Sodexo, qui a par exemple récupéré au Parc des Princes 1,5 tonne de nourriture sur la saison 2015-2016. Soit l'équivalent de 2 800 repas.

Les Girondins de Bordeaux

La saison dernière, les Girondins de Bordeaux se sont engagés aux côtés de La Manne Europe, qui lutte pour la défense et l’application effective de la convention des droits de l’homme. Comme dans les autres stades, l'association récupère, avec l'aide du traiteur Saint-Once, les invendus une fois le match terminé. Le tout pour les redistribuer ensuite à la population bordelaise dans le besoin.

Le FC Sochaux-Montbéliard

En Ligue 2 également, les clubs mettent la main à la patte pour lutter contre le gaspillage. À Sochaux par exemple, voilà des années désormais que le club œuvre avec la Banque Alimentaire du Doubs pour venir en aide aux plus démunis. C'est aussi le cas cette année : depuis novembre dernier et jusqu'au 23 décembre, les supporters de la Tribune Nord Sochaux ont ouvert un point de collecte à la boutique officielle du Stade Bonal. Pour espérer récolter le plus de denrées possibles à l'approche des fêtes.

Par Sacha Dahan, publié le 13/12/2017

Copié

Pour vous :