Un club irlandais a simulé la mort d'un de ses joueurs pour reporter un match

"C’est grave de leur part mais je trouve cela un peu drôle parce que, au fond, je ne suis pas mort."

C'est une histoire rocambolesque narrée par les médias anglais et l'AFP. Ce week-end, une minute de silence a eu lieu sur tous les terrains de la ligue amateur de Leinster, en Irlande. En effet, tous les club voulaient rendre hommage à Fernando Nuno La Fuente, un joueur d'une des équipes de la ligue, le Ballybrack FC, dont le club avait annoncé le décès dans un accident de moto juste avant le week-end. Le match de Ballybrack avait même été reporté après la demande d'un de ses dirigeants. 

Publicité

La minute de silence du Liffey Wanderers FC pour Fernando Nuno La Fuente

Mais le problème, c'est que Fernando Nuno La Fuente n'est absolument pas décédé. David Moran, le président de la ligue, a ainsi expliqué à RTE, la chaîne nationale irlandaise : 

"Nous avons été informés vendredi matin qu'un jeune garçon était décédé. Nous avons donc demandé au secrétaire de la ligue de se renseigner pour savoir où et quand les funérailles avaient lieu pour pouvoir envoyer un représentant de la ligue et pour nous assurer que la famille allait bien. Nous avons reçu un appel nous informant que son corps avait été renvoyé en Espagne et c’est à ce moment-là que ça a fait tilt. (...) Ils n’auraient pas pu faire une autopsie en si peu de temps. Nous avons commencé à enquêter ce lundi et j'ai reçu un appel me disant qu'il venait de partir pour rentrer chez lui, en Espagne. Je suis ravi que ce jeune homme soit encore en vie, mais je suis absolument abasourdi par ce qui se passe."

Publicité

Sur sa page Facebook, le Ballybrack FC a tenté de se justifier en accusant un des dirigeants du club : 

"Cette erreur grave et inacceptable va complètement à l'encontre de notre volonté et a été commise, à l'insu du club, par une personne qui traverse des difficultés personnelles. À ce stade, nous ne pouvons que présenter nos sincères excuses à la Leinster Senior League, à nos adversaires, l'Arklow Town FC, ainsi qu'à tous les clubs et les joueurs qui nous ont envoyé des messages de soutien ces derniers jours."

Le club a ajouté que le dirigeant en question avait été suspendu de ses fonctions. RTE a réussi à joindre Fernando Nuno La Fuente qui a expliqué comment il avait été mis au courant de cette affaire : 

Publicité

"J’étais chez moi hier, après le travail, en train de jouer à des jeux vidéo. Soudain, j’ai reçu un appel du travail et j’ai dit 'mais qu'est-ce qui se passe ?' Ils m’ont répondu : 'Tu es une célébrité', c’est comme ça que j’ai découvert que j'étais mort ! C’est grave de leur part (de la part du club) mais je trouve cela un peu drôle parce que, au fond, je ne suis pas mort."

Par Lucie Bacon, publié le 28/11/2018

Copié

Pour vous :