Les choses les plus folles qui pourraient se passer en finale de cette LDC

On est désormais prêts à tout.

Pour les fans de foot, cette cuvée 2018-2019 de Ligue des Champions est un petit bonheur. Du suspense à tout va, des scénarios de fou, des remontada dans tous les sens : on ne sait plus où donner de la tête. 

Et le 1er juin prochain, Liverpool et Tottenham s'affronteront dans un dernier affrontement, que l'on espère aussi indécis. Et parce qu'il est impossible que cette finale soit "normale", on a décidé d'en imaginer les scénarios les plus fous. 

Publicité

Deux remontada dans le même match 

Publicité

Il y a deux ans, nous avions le droit à la remontada "originelle" entre le Barça et le PSG. Puis, nous avons eu la "Romatada" l'an dernier, avant de connaître le "come back" de Man Utd face au PSG cette année. Mais ce n'est pas tout : en demi-finale, nous avons eu la remontada de Liverpool contre le Barça, et, encore plus fort, celle de Tottenham en seconde période contre l'Ajax. 

Publicité

Alors pourquoi ne pas rêver de deux remontada dans le même match pour la finale ? Scénario : Tottenham mène 2-0 à la mi-temps avant d'être repris par Liverpool. Direction la prolongation, durant laquelle les Reds retournent la rencontre et mènent 4-2 à la 105e minute. La suite, vous l'imaginez : les Spurs reviennent à 4-4, nous offrant la première double remontada de l'histoire. 

Une séance de tirs au but infinie

Et vous vous imaginez bien que s'il y a une séance de tirs au but, elle ne sera pas anodine. On s'attend à quelque chose de mémorable, qui nous emmènera jusqu'au bout de la nuit. Et comme exemple, on peut prendre celle qui a opposé la Cote d'Ivoire au Cameroun lors de la CAN 2006. Les Ivoiriens s'étaient imposés à l'époque... 12 tirs au but à 11. Légendaire. 

Publicité

On compte sur Lloris et Alisson pour nous offrir ce plaisir. 

Un remake de Liverpool-Milan AC

Si on prend souvent le Barça-PSG comme exemple pour parler de remontada, beaucoup oublient qu'en 2005, Liverpool avait déjà réussi un exploit de taille contre le grand Milan AC. À Istanbul, les coéquipiers de Steven Gerrard avaient renversé le match après avoir été menés 3-0 à la pause. 

Quatorze ans plus tard, et si on observait exactement le même scénario ? Imaginez : Henderson qui plante une tête juste après la pause, et relance son club en frappant son blason du poing en guise de célébration... L'histoire est en marche. 

Un doublé de Serge Aurier

Ouais, bon là on force mais rendons à César ce qui appartient à César : c'est grâce à ce tweet de notre collaborateur Roch que nous avons eu l'idée de faire ce papier. 

Que des buts d'anciens joueurs de Ligue 1

Voilà un scénario plus probable. Avec Mané, Origi, Fabinho, Lovren, Lloris, Lucas, Sissoko, pas moins de sept joueurs passés par la Ligue 1 vont avoir la chance de disputer cette finale : une occasion parfaite pour montrer qu'elle est sur le toit de l'Europe. 

Un petit doublé de Mané, un but de Lucas et de Sissoko, et les fervents amateurs du multiplex du samedi soir auront une petite larme à l'œil, fiers d'avoir vu ces joueurs sur nos terrains avant de briller au plus haut niveau. 

Un but d'Hugo Lloris

Vous voulez une finale folle ? On va vous l'offrir. Imaginez un peu : il reste 2 minutes à jouer dans le temps additionnel et Tottenham est mené d'un but. Dernier corner, Hugo Lloris monte et tente le tout pour le tout. Après un cafouillage, le gardien français se jette et égalise à bout portant pour s'offrir une prolongation, et un possible titre de champion d'Europe après celui de champion du monde obtenu un an plus tôt.

Alisson qui nous fait une Karius 

Au vu de sa saison, ce scénario serait encore plus fou qu'un but de Lloris. Impérial sur sa ligne toute l'année, le gardien brésilien réalise un exercice 2018-2019 de haut niveau et régale les fans de Liverpool, encore marqués par les bourdes Karius lors de la dernière finale européenne. 

On ne le souhaite pas, mais voir Alisson se prendre un coup franc foireux d'Eriksen et une frappe molle de Dele Alli serait une énorme surprise. Et comme cette Ligue des Champions n'en manque pas, mieux vaut être prêt à tout. 

Van Dijk qui se fait dribbler par Sissoko 

Encore une fois, le scénario semble improbable tant Virgil Van Dijk est solide cette saison. Le meilleur joueur de Premier League possède même une statistique folle : personne n'a réussi à le dribbler cette saison. 

Alors quand on pense au scénario de Moussa Sissoko qui lui cale une virgule-petit pont, ça nous tue de rire. Si un Dieu du football existe, on espère qu'il lira ces quelques lignes pour nous offrir ce moment d'anthologie. 

Un triplé de Lucas ou d'Origi

Ah bah non, pardon : ça s'est déjà arrivé en demi. 

 

Par Julien Choquet, publié le 11/05/2019

Copié

Pour vous :