Raheem Sterling – Facebook Manchester City

Chelsea a banni quatre supporters qui avaient lancé des insultes racistes à Raheem Sterling

Lamentable qu'un joueur subisse encore ça en 2018. 

Après les insultes racistes subies par le joueur de Manchester City Raheem Sterling à Stamford Bridge samedi, le club de Chelsea a ouvert une enquête et d'ores et déjà annoncé avoir banni de stade quatre supporters.

Publicité

Le communiqué du club ne précise pas encore pour combien de temps ces fans sont bannis, Chelsea attendant que l'enquête se termine. Le club précise : 

Publicité

"Nos recherches sur cette affaire sont en cours. Nous soutenons pleinement l'enquête de la police et toute information recueillie leur sera transmise. Le club de football de Chelsea trouve toutes les formes de comportement discriminatoire odieuses et s’il est prouvé que les détenteurs de billets participent à un comportement raciste, le club appliquera des sanctions sévères, y compris des exclusions. Nous soutiendrons également pleinement toute poursuite pénale."

Voir cette publication sur Instagram

Good morning I just want to say , I am not normally the person to talk a lot but when I think I need my point to heard I will speak up. Regarding what was said at the Chelsea game as you can see by my reaction I just had to laugh because I don’t expect no better. For example you have two young players starting out there careers both play for the same team, both have done the right thing. Which is buy a new house for there mothers who have put in a lot of time and love into helping them get where they are, but look how the news papers get there message across for the young black player and then for the young white payer. I think this in unacceptable both innocent have not done a thing wrong but just by the way it has been worded. This young black kid is looked at in a bad light. Which helps fuel racism an aggressive behaviour, so for all the news papers that don’t understand why people are racist in this day and age all i have to say is have a second thought about fair publicity an give all players an equal chance.

Une publication partagée par Raheem Sterling x (@sterling7) le

Publicité

Dimanche, dans un post Instagram, Raheem Sterling avait accusé les médias d'"alimenter le racisme et les comportements agressifs"

"Vous avez deux jeunes joueurs en début de carrière, [...] tous deux ont fait une belle action, c'est-à-dire acheter une nouvelle maison pour leurs mères qui ont consacré beaucoup de temps et d'amour à les aider à arriver là où ils sont, mais regardez comment les journaux transmettent leur message à propos d'un jeune joueur noir puis à propos d'un jeune joueur blanc. (...) Le jeune garçon noir est mal vu. Ce qui contribue à alimenter le racisme et un comportement agressif, donc pour tous les journaux qui ne comprennent pas pourquoi les gens sont racistes de nos jours, tout ce que j'ai à dire, c'est qu'il faut une nouvelle réflexion à propos d'une médiatisation équitable qui donnera à tous les joueurs une même chance." 

Publicité

Il y a quelques semaines, la direction de Chelsea annonçait vouloir mettre en place une punition radicale pour en finir avec les supporters racistes et antisémites : soit ces supporters perdaient leur abonnement, soit ils allaient visiter Auschwitz et prendre une leçon d'histoire. Cette décision découlait d'une volonté du propriétaire de Chelsea, Roman Abramovich, qui veut en finir avec l'antisémitisme et le racisme qui se manifestent dans son propre stade le plus souvent par des chants.

Par Lucie Bacon, publié le 11/12/2018

Copié

Pour vous :