Près de Caen, une équipe de réfugiés a affronté des journalistes pour un match solidaire

C'est une belle initiative menée par un journaliste de Ouest-France. Gaëtan Briard a eu l'idée de réunir deux équipes pour un match solidaire : la première était formée par des journalistes de la région caennaise, le FC Presse, et la seconde par des réfugiés du Centre d'accueil et d'orientation.

Ces migrants sont en Normandie depuis le démantèlement de la jungle de Calais. Gaëtan Briard a rapidement imaginé que le football était le seul moyen de réunir tout le monde, et a donc décidé de l'organisation d'un match de ce "sport universel" pour partager un beau moment avec les réfugiés.

Publicité

À l'occasion de ce match solidaire, Jordan Adéoti, défenseur du Stade Malherbe, a accepté de devenir le coach d'un soir de cette équipe. Et avec brio : "Il a pris son rôle très à coeur, et avec de la réussite puisqu'au bout de 2 minutes, ils menaient déjà 1-0 !" raconte Gaëtan Briard. Il faut dire que plusieurs d'entre eux jouaient dans leur pays : "On sent qu'ils ont du ballon, raconte le journaliste. Ils courent dans tous les sens, ils avaient vraiment envie de jouer".

Publicité

200 personnes se sont déplacées pour venir voir cette rencontre à Bretteville-sur-Laize, remportée par l'équipe des réfugiés 3 à 2. Les deux équipes se sont quittées après un repas pour lequel les réfugiés avaient cuisiné des plats principalement afghans et soudanais, et le FC Presse avait ramené les desserts. L'équipe de journalistes, qui existe depuis plusieurs années, avait aussi offert les tenues à leurs adversaires du soir avant le match.

Publicité

D'autres initiatives pourraient être menées rapidement dans la région caennaise avec cette équipe. Gaëtan Briard compte dans un premier temps l'entraîner toutes les semaines, et il a été contacté par Pascal Théault, ancien pro qui coache aujourd'hui une autre équipe de réfugiés en Loire-Atlantique, pour l'organisation d'un tournoi de futsal avec plusieurs équipes de migrants et une autre d'anciens pros de Malherbe. Une belle initiative qu'on suivra avec attention.

Par Lucie Bacon, publié le 08/03/2017

Copié

Pour vous :