SUNDERLAND, ENGLAND – DECEMBER 14: Bradley Lowrey (L) and Jermain Defoe of Sunderland (R) have a photograph together pre match during the Premier League match between Sunderland and Chelsea at Stadium of Light on December 14, 2016 in Sunderland, England. (Photo by Laurence Griffiths/Getty Images)

Vidéo : la BBC a récompensé le jeune Bradley avec un titre de personnalité sportive de 2017

Bradley Lowery, le jeune supporter de Sunderland décédé d'un neuroblastome, a reçu ce week-end le Prix Helen Rollason, parmi les récompenses délivrées chaque année par la BBC.

L'année 2017 aura sans conteste été marquée par l'histoire du jeune Bradley Lowery. Ce supporter de Sunderland, qui avait noué une immense amitié avec Jermain Defoe, est décédé à l'âge de six ans d'un cancer incurable. 

Les hommages n'ont jamais cessé depuis la mort de Bradley, en juillet dernier, et c'est sûrement l'un des plus beaux qui lui a été rendu ce week-end par la BBC. À l'occasion de sa cérémonie annuelle récompensant les personnalités sportives de l'année, Bradley Lowery a été honoré à titre posthume.

Publicité

Publicité

Quel accueil. Voici ce que Bradley Lowery représentait pour tout le monde.

Le Prix Helen Rollason (en référence à cette ancienne présentatrice décédée d'un cancer), qui récompense ceux qui "se battent face à l'adversité", a été remis à Carl et Gemma, les parents de Bradley. Dans son discours, Gemma a tenu à mettre en avant le courage de son petit garçon :

"Bradley n'était là que pour six ans, mais le pays entier le porte dans son cœur. Il a considérablement fait grandir la sensibilisation au cancer infantile. C'était incroyable et je suis très fière de lui."

Publicité

Un clip en hommage à Bradley a même été diffusé en marge de la cérémonie :

Publicité

Il est évidemment toujours possible de participer à la lutte qu'entreprennent les parents de Bradley contre le neuroblastome sur le site de sa fondation :

Cette année nous avons perdu un jeune garçon qui a touché des millions de personnes. Le monde du sport ne l'oubliera jamais, et le travail effectué par sa famille pour la sensibilisation au neuroblastome est inestimable. Le cancer n'a pas de couleur. Il n'y a qu'un seul Bradley Lowery.

Par Sacha Dahan, publié le 18/12/2017

Copié

Pour vous :