Au Paraguay, il mord le crâne de son adversaire et se fait logiquement exclure

De mieux en mieux les tactiques défensives.

Après le joueur qui s'en prend à une poule, voici celui qui s'en prend directement... au cuir chevelu de son adversaire. Cela se passe au Paraguay, lors du derby entre l'Olimpia et Cerro Porteño (4-2), raconte notamment So Foot

Et le match a été marqué par une action assez notable du défenseur vénézuélien Fernando Amorebieta de Cerro Porteño, qui ne s'est pas fait remarquer pour sa grande classe, mais pour un pétage de câble dans les règles de l'art : il a tout simplement mordu le crâne d'un adversaire, Néstor Camacho, par ailleurs auteur du dernier but des locaux. On vous laisse découvrir ce geste digne d'un Luis Saurez des grands jours. 

Publicité

Publicité

Sans surprise, le défenseur a immédiatement été exclu. 

Par Lucie Bacon, publié le 26/11/2019

Copié

Pour vous :