En Angleterre, un homme a été arrêté après un tweet raciste envers Mohamed Salah

Il s'agirait d'un fan d'Everton.

Les tweets racistes, homophobes, sexistes ou encore antisémites sont rarement punis sur le réseau social, mais les autorités commencent à prendre des mesures pour endiguer ce triste phénomène. C’est le cas en Angleterre où un homme a été arrêté mercredi après la diffusion d’un tweet raciste envers le joueur de Liverpool, Mo Salah.

Selon la BBC, l’homme de 32 ans, originaire de Liverpool, serait un supporter d’Everton, le club ennemi des Reds. Pour son tweet accompagné d’une image qui, de surcroît, a été partagé par d’autres internautes, il est soupçonné d’avoir commis un "trouble à l’ordre public aggravé par son caractère raciste".

Publicité

Publicité

Un porte-parole de la police a expliqué au média britannique qu’une enquête allait être menée sur ce tweet, et que "les crimes motivés par la haine ne seront en aucun cas tolérés" et "que ceux qui utilisent Internet pour cibler d’autres personnes […] doivent comprendre qu’ils ne resteront pas impunis la loi."

Everton mène également une enquête de son côté : "Nous avons partagé les preuves aux autorités compétentes et nous étudions la question de plus près pour savoir si l’utilisateur de Twitter en question est connu du club de quelque manière que ce soit", a déclaré un représentant du club à la BBC.

Par Lucie Bacon, publié le 09/08/2019

Copié

Pour vous :