Alassane Pléa a décidé de reverser 1% de son salaire à un fonds caritatif

Dans une confidence accordée au Monde, Alassane Pléa a dévoilé qu'il était aussi bon footballeur que philanthrope. En effet, il a accepté de reverser 1% de son salaire à un fonds de dotation caritatif créé par le club, pour "l'enfance et la proximité avec les plus démunis". Selon le quotidien français, cela représenterait environ 14 000€ par an. 

Toujours au Monde, l'attaquant des Aiglons, qui est également le parrain du programme "Gym Solidaire" du club niçois depuis son arrivée, a expliqué : 

"Reverser un pourcentage de mon salaire apparaissait pour moi comme la continuité de mon engagement afin d’aller un peu plus loin"

Publicité

Publicité

L'OGC Nice a de son côté assuré au Monde qu'il s'agissait de la part de Pléa d'un "signal fort" :

"Cet outil va nous permettre de renforcer la visibilité et la lisibilité de l’engagement sociétal du club. Ce fonds de dotation représente un formidable levier pour générer des revenus dédiés à améliorer et étendre nos programmes citoyens, tout en créant des synergies renforçant nos liens avec nos partenaires. Le fait qu’Alassane choisisse notre fonds de dotation, son club, démontre la crédibilité de notre politique citoyenne."

Cette démarche personnelle de l'attaquant nous rappelle celle de Juan Mata qui a lancé il y a quelques mois Common Goal : les footballeurs, joueuses et dirigeants qui rejoignaient cette initiative devaient eux aussi reverser 1% de leur salaire à des associations. Mats Hummels, Giorgio Chiellini, Shinji Kagawa, Alex Morgan et même le président de l'UEFA, Alexander Ceferi, l'avaient suivi dans cette belle démarche. 

Publicité

Par Lucie Bacon, publié le 21/03/2018

Copié

Pour vous :