Le gouvernement prêt à lâcher du lest sur les interdictions de déplacement des supporters

Enfin une bonne nouvelle pour les supporters.

Depuis plusieurs saisons, il est devenu difficile pour certains groupes de supporters de suivre leur équipe à l'extérieur. La faute à des interdictions de déplacement toujours plus nombreuses, et qui privent des équipes d'un précieux soutien en terrain adverse. Une triste habitude qui pourrait bientôt prendre fin si l'on en croit les propos de Laurent Nuñez, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Intérieur. A l'issue d'une réunion de l'Instance nationale du supportérisme (INS) ce lundi, il a annoncé une série de mesures visant à réduire voire supprimer ces interdictions :

"L'idée est de se parler en amont pour essayer de définir de manière responsable et collective les conditions de sécurité de déplacement pour éviter d'en arriver à la solution extrême qui est celle de l'arrêté d'interdiction de déplacement."

Publicité

Publicité

Dans les faits, les réunions préparatoires de sécurité en préfecture devront avoir lieu "au moins trois semaines" avant les matches sensibles, en présence des directeurs de la sécurité des clubs et des référents supporters des deux équipes, peut-on lire dans L'Equipe.

Du côté des groupes de fans, les premiers concernés, on ne cache pas sa satisfaction après de telles annonces. Kilian Valentin, porte-parole de l'Association nationale des supporters, parle d'"une petite avancée" mais attend de voir "comment ça va évoluer dans la pratique" : "S'il y a effectivement de moins en moins d'interdictions de déplacement, on en sera les premiers ravis." Et tous les amoureux de foot également.

Par Abdallah Soidri, publié le 31/10/2019

Copié

Pour vous :