Olivier Giroud – Twitter EDF

Dans un entretien, Olivier Giroud dénonce le tabou de l'homosexualité dans le foot

Bravo Olivier.

En marge du match des Bleus face aux Pays-Bas ce vendredi, Olivier Giroud s'est prêté au jeu des questions-réponses pour Sport24. Dans cet entretien, l'attaquant se rappelle de jours dans sa vie personnelle ou de footballeur, dont celui où il a "découvert que l'homosexualité était taboue dans le football".

Publicité

Pour le buteur de l'équipe de France, les premiers souvenirs remontent à 2014, quand le joueur allemand Thomas Hitzl­sperger a fait son coming out. Un moment "fort en émotion" : "C’est là où je me suis dit qu’il était impossible d’afficher son homosexualité dans le football." Le buteur des Bleus a bien sûr développé sa réflexion sur la difficulté pour les joueurs concernés à afficher leur orientation sexuelle publiquement :

Publicité

"Dans un vestiaire, il y a beaucoup de testostérone, de chambrage, les douches collectives… C’est délicat mais c’est comme ça. Je comprends la douleur et la difficulté des gars à faire leur coming out, c’est une vraie épreuve après un travail sur soi pendant des années".

Olivier Giroud rappelle également son engagement pour la cause gay du temps où il était à Montpellier, quand il a fait la une du magazine Têtu, et à Arsenal où il n'a pas hésité à porter les fameux Rainbow Laces "en soutien à la communauté gay."

Malgré sa prise de position et les initiatives toujours plus nombreuses qui fleurissent, l'attaquant estime toutefois qu'"il y a encore beaucoup de travail [à faire] dans le monde du foot sur ce sujet."

Publicité

Par Abdallah Soidri, publié le 15/11/2018

Copié

Pour vous :