Test : on vous dit tout sur le gameplay de PES 2020

Le premier test manette en main.

Dévoilé à l'E3, eFootball PES 2020 a reçu des premières critiques largement positives. Après un opus 2019 réussi, PES semble donc continuer sa marche vers l'avant, pour le plus grand plaisir des puristes. Et afin d'en avoir le cœur net, on a testé le jeu directement dans les locaux de Konami France cette semaine. Petit test manette en mains. 

Publicité

Un gameplay toujours plus réaliste

Publicité

C'est la première chose qui nous a sauté aux yeux : la prise en main de ce PES 2020 est tout sauf évidente. Et détrompez-vous, cette remarque n'est pas une mauvaise chose. Si vous êtes un habitué de FIFA, vous risquez de passer un sale quart d'heure en découvrant ce jeu, mais surtout ne baissez pas les bras. 

En effet, la difficulté de la prise en main s'explique par le réalisme du jeu. Chaque contrôle et chaque prise de balle sont différentes, ce qui oblige le joueur à s'adapter aux différentes situations. Une imprévisibilité que l'on avait déjà mise en avant dans PES 2019, mais qui est encore plus marquée dans le dernier opus de Konami. Les passes sont également plus difficiles à exécuter, et vous devrez vous appliquer pour les réussir, sous peine d'offrir des contres très dangereux à vos adversaires. Et bien entendu, oubliez tout de suite les passes dos au jeu complètement irréalistes : elles ne passeront jamais dans PES 2020, pour notre plus grand bonheur.

L'impact physique poussé à l'extrême

Lors de l'E3, Konami avait annoncé que l'aspect physique avait été retravaillé. Force est de constater que le développeur japonais n'a pas menti. C'est même la première chose que vous risquez de remarquer en lançant le jeu. Chaque duel est un véritable combat, et les contacts se ressentent réellement. Ainsi, deux joueurs qui arrivent lancés sur un ballon se télescopent réellement, et on ressent cette sensation de "choc" qui manque réellement aux jeux de foot en général. 

Publicité

Une défense moins automatisée 

Tous les joueurs de FIFA 19 comprendront cet intertitre. Sur la simulation d'EA Sports, il est très facile de laisser l'IA défendre à sa place de manière (trop) efficace. Si vous pensez pouvoir vous en sortir comme ça sur PES 2020, détrompez-vous, vous allez vous prendre des top scores à chaque match. 

Publicité

D'ailleurs, lorsque l'on prend le jeu en main, on a d'abord du mal à switcher entre la défense individuelle, et le pressing du bloc équipe. Point bonus : l'arrivée des fautes dites "intelligentes", vous permettant de casser facilement une action de jeu. Une complexité qui fait la force du gameplay, particulièrement complet et donc plus compliqué à prendre en main. 

Les dribbles toujours plus complexes 

Si vous n'êtes pas un habitué de la simulation de Konami, vous risquez d'être complètement perdus en vous attaquant aux dribbles. Le système vous permettant de dribbler du pied droit avec le joystick droit et du gauche avec le joystick gauche n'est vraiment pas évident à prendre en main, et il vous faudra du temps pour vous y faire. 

Néanmoins, l'ajout de nouveaux dribbles notamment ceux de Ronaldinho est un grand plus, et une fois maîtrisés vous prendrez un immense plaisir à les réaliser. Il vous faudrait juste un peu  beaucoup  d'entraînement. 

Par Julien Choquet, publié le 28/06/2019

Copié

Pour vous :