Dante – Youtube LOSC

De Lille à Nice, retour sur la carrière de Dante

C'est officiel : Dante signe son grand retour en France. Après un passage au LOSC en début de carrière, l'Allemand retrouve donc notre chère Ligue 1. Portrait.

Un début de carrière prometteur

De 2004 à 2006, Dante portait les couleurs du LOSC pour sa première expérience en Europe. Avant cela, c'est la Juventude au Brésil qui a donné à Dante Bonfim Costa Santos ses premières minutes en tant que professionnel. À Lille, le bilan est désastreux : seulement douze matches au compteur en deux ans. Et ce n'est pas la Coupe Intertoto glanée en 2004 qui améliore son bilan. Âgé de 20 ans, celui qui jouait arrière-gauche à l'époque n'arrive pas à s'imposer en Ligue 1 et rejoint le club belge de Charleroi à l'hiver 2006 pour relancer sa carrière.

Dante - Losc.fr

Dante - Losc.fr

Publicité

En Belgique, le roc auriverde s'impose immédiatement et devient le chouchou du public, en plus d'être un poison pour les attaquants adverses. Après seulement une saison à Charleroi, Dante décide de rejoindre le Standard de Liège et remporte le titre de champion dès sa première année. Seul bémol de sa carrière au Standard : son penalty raté face à Liverpool en 2008, qui fait manquer la qualification en Ligue des Champions.

La consécration en Allemagne

Amoureux du mercato hivernal, Dante signe en janvier 2009 au Borussia Mönchengladbach. Il est rapidement repositionné dans l'axe, où il s'impose grâce à son jeu rugueux, ses interventions aériennes, ses relances et son style capillaire détonnant. Pour sa première demi-saison, il inscrit trois buts en dix matches, dont un qui offre le point du match nul face à Dortmund et évite la relégation du club. Sa carrière à Mönchengladbach se résume d'ailleurs à une lutte constante pour le maintien, avec une saison 2010/2011 minée par les blessures, et une autre de haute facture, sous les ordres du nouveau coach, un certain Lucien Favre...

Lucien Favre & Dante - Facebook Borussia M'gladbach

Lucien Favre & Dante - Facebook Borussia M'gladbach

Publicité

Au bout de deux ans et demi, Dante veut viser plus haut. Son vœu est exaucé : il rejoint le Bayern Munich en 2012. Le Brésilien se fait rapidement une belle place dans la rotation de Jupp Heynckes, aux côtés de Badstuber, van Buyten et Boateng. Il finit par remplacer le défenseur belge sur le déclin, en profitant des multiples blessures de Badstuber et plus tard de Javi Martinez. Il finit par remporter deux titres de champion et une Ligue des Champions.

Dante - Official Facebook

Dante - Official Facebook

L'arrivée de Pep Guardiola à l'été 2013 marque une période de creux pour le Brésilien. Mehdi Benatia débarque au club et le renvoie sur le banc. Ses performances en fin de saison 2013/2014 (on se souvient des demi-finales de LDC contre le Real) et le cauchemar de la Coupe du Monde 2014 (où il remplace Thiago Silva) finissent par déboucher sur une dernière cuvée 2014/2015 loin de son niveau d'antan. Il quitte donc le club bavarois pour rejoindre Wolfsburg, le temps de disputer une petite saison.

Publicité

Un grand nom sur la Côte d'Azur

C'est donc avec surprise que le nom du Brésilien a circulé à Nice, où son ancien coach Lucien Favre vient de poser ses valises. Même s'il est loin de sa splendeur d'antan, son expérience devrait être précieuse dans l'effectif jeune des Aiglons. Et cela permet de redorer un peu le blason de la Ligue 1 avec l'arrivée d'un champion d'Europe tout de même.

Rendez-vous mercredi pour la présentation officielle du joueur.

Publicité

Par Wallid Addigue, publié le 23/08/2016

Copié

Pour vous :